Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Incursion massive sur le campus

12 novembre 2013

Source : Journal Le fil

Chaque année, par un samedi d’automne, l’Université Laval ouvre grandes les portes de son campus aux jeunes et moins jeunes qui se « magasinent » une université… Et l’établissement ne ménage pas ses efforts pour séduire sa future clientèle : visites guidées, kiosques, conférences sur les programmes d’études et la mobilité internationale, transport gratuit.

Le jeu semble en valoir la chandelle, car malgré la baisse démographique, l’Université attire toujours autant d’étudiants à ses portes ouvertes de l’automne, soit environ 5 000 à 6 000 personnes. De ce nombre, 600 personnes sont venues rencontrer les 34 membres de la Faculté des sciences sociales afin de s’informer sur ses nombreux programmes d’études.

«En ouvrant nos portes, nous voulons attirer les gens sur le campus pour leur faire vivre notre atmosphère universitaire et les accompagner dans leur démarche de choix de carrière», précise Nicole Lacasse, vice-rectrice adjointe aux études et aux activités internationales. L’événement vient compléter l’information trouvée en ligne. Il permet aux futurs universitaires de poser des questions à des étudiants universitaires, des professeurs, des directeurs de département. Bref, un contact personnel et humain impossible à avoir par courriel ou par téléphone. «Les visiteurs viennent souvent poursuivre un dialogue amorcé à distance durant lequel on les a incités à venir prendre le pouls des lieux, souligne la gestionnaire. Nous voulons notamment effacer l’image de la grosse ville universitaire de 48 000 étudiants, qui peut paraître froide et impersonnelle.»

Ce sont surtout des collégiens québécois qui profitent de cette incursion sur le campus. Comme Rachel Trudeau, actuellement étudiante au DEC en graphisme au cégep de Sainte-Foy. «Je m’intéresse à l’Université Laval pour son programme passerelle DEC-BAC en design graphique», explique-t-elle. Parmi les autres visiteurs, des étudiants qui désirent continuer aux cycles supérieurs, des adultes qui projettent un retour aux études, des adeptes de la formation continue.

Si la plupart des participants aux portes ouvertes proviennent des environs de Québec, plusieurs sont venus des quatre coins de la province. «Nous avions organisé un transport gratuit par autobus pour 323 étudiants venant de 13 régions du Québec», mentionne Nicole Lacasse. Julia De Pieri, elle, a pris l’avion! L’élève de 11e année de Vancouver a décidé de combiner une visite chez ses grands-parents québécois avec une tournée de l’Université Laval. Elle regarde ses options pour un baccalauréat en septembre 2015. «Ma mère est une ancienne de l’Université Laval, alors je considère cet établissement. De plus, les installations du PEPS m’attirent beaucoup!», admet-elle.

Selon Nicole Lacasse, la proximité reste le critère le plus important lors du choix d’une université, notamment en raison des coûts associés à l’éloignement. Mais de plus en plus d’étudiants élargissent leur recherche et comparent les programmes de plusieurs universités. Rachel Trudeau a ainsi jeté un œil du côté de l’UQAM. Mais la proximité et les attraits du programme de design de l’Université Laval ont fait pencher sa décision en faveur du campus de Québec. De son côté, Julia De Pieri avoue qu’elle visitera sûrement d’autres universités canadiennes, dont le campus de McGill.

Qu’à cela ne tienne! La journée Portes ouvertes s’est soldée par 174 demandes d’admission faites sur place sur les ordinateurs prévus à cet effet, et 142 le lendemain. Dont celle de Rachel Trudeau. «J’étais venue valider l’information trouvée sur le site Internet et poser des questions au kiosque du baccalauréat en design. Mon choix s’est confirmé et j’ai fait ma demande», dit-elle.

Chaque année, Nicole Lacasse est toujours davantage impressionnée par le niveau de préparation des visiteurs, qui posent beaucoup de questions précises. «Nous mettons un point d’honneur à ce que notre personnel et nos représentants universitaires soient également bien préparés à leur répondre, affirme la vice-rectrice adjointe. Et nous voulons projeter une image chaleureuse de l’Université.» Ce qui semble réussi si on se fie aux résultats du sondage de satisfaction rempli par quelque 200 participants. Ces derniers ont particulièrement apprécié l’ambiance générale agréable et stimulante, la capacité d’écoute, la courtoisie et l’attitude respectueuse du personnel. Rachel Trudeau et Julia De Pieri soulignent par ailleurs l’excellente organisation, le dynamisme et la qualité des réponses reçues. Avis à ceux qui n’ont pu vivre cette journée universitaire: la prochaine activité des Portes ouvertes est prévue cet hiver, le 1er février, soit juste avant la date limite d’admission pour l’automne 2014!