Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Diversité culturelle et intervention sociale

11 mai 2010

Le cours de maîtrise « SVS 7018 - Diversité culturelle et intervention sociale » a été créé en 2006 à l’École de service social et il est depuis offert aux deux ans. Il en sera donc à sa troisième version à l’automne 2010. Ce cours permet aux étudiants d’approfondir leur compréhension des personnes issues de l'immigration dans l’optique d’intervenir de façon juste et égalitaire, en prenant en compte leurs valeurs dans un souci de compréhension mutuelle. Ce cours vise en outre à développer un regard analytique critique sur les lois et les programmes relatifs à l’accueil et à l’intégration des immigrants et des réfugiés. Un regard analytique critique est également porté sur les principales approches d’intervention sociale possibles auprès de cette population.

De façon plus spécifique, le cours vise à permettre aux étudiants de:

  1. développer une compréhension historique du phénomène migratoire dans le monde et de la diversité culturelle au Canada et au Québec ;
  2. développer une analyse critique de la loi canadienne sur l’immigration et la protection des réfugiés ;
  3. développer une compréhension critique des différentes approches d’appréhension de la diversité tels que l’interculturalisme et le multiculturalisme ;
  4. se familiariser avec le processus d’insertion et d’intégration des immigrants et des réfugiés à Québec et dans les régions du Québec ;
  5. développer une réflexion critique et éclairée sur les grands enjeux soulevés par le vivre ensemble dans la société québécoise contemporaine ;
  6. connaître, s’approprier et poser un regard critique sur les différentes approches d’intervention en travail social en contexte de diversité culturelle, plus spécifiquement auprès des personnes issues de l’immigration et des personnes autochtones.
    Le mode d’enseignement comporte des présentations magistrales lors de la plupart des séances, mais la participation des étudiants, les échanges en groupes et le travail en ateliers sont également valorisés et utilisés, particulièrement durant la deuxième partie de la session. La discussion des idées et le partage de connaissances sont essentiels à la démarche du cours, tout comme ils s’avèrent indispensables lors d’une démarche d’intervention en contexte de diversité culturelle. La présence en classe lors des séminaires est donc requise.