Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

L’AGÉRUL soutient les passionnés de gérontologie

28 mai 2014

L’Association de Gérontologie de l’Université Laval (AGÉRUL), lors de son assemblée de dissolution le 29 avril 2014 à l’Hôtel Québec, a honoré 6 étudiantes en leur offrant cinq bourses d’études de 1 000 $ et une de 500 $ pour leur dévouement envers la gérontologie. La directrice du Certificat en gérontologie de la Faculté des sciences sociales, Mme Sophie Éthier, était présente lors de cette cérémonie.

Pour participer, les candidats devaient avoir complété un certificat en gérontologie, poursuivre ou avoir poursuivi des études dans un domaine connexe et soumettre au comité de sélection une description de leur projet de carrière auprès des personnes aînées. Les aspirantes retenues avaient toutes à cœur le bien-être des personnes âgées ainsi que la volonté d’apporter leur contribution dans le domaine de la gérontologie.

 

Portrait des lauréates

Émilie Bilodeau effectue un baccalauréat multidisciplinaire comprenant le certificat en gérontologie et elle est actuellement thérapeute en réadaptation physique. « J’espère, grâce à ces études, devenir une personne ressource dans mon milieu de travail pour contribuer à améliorer la qualité de vie des aînés vivant à domicile ou en centre d’hébergement. Les défis sont grands et je suis très motivée à apporter ma contribution ».

Marie-Noëlle Gobeil quant à elle s’est dirigée vers le baccalauréat en service social une fois son certificat en gérontologie terminé. Pour Marie-Noëlle, la diminution du réseau social avec le vieillissement peut entraîner beaucoup de conséquences sur le plan psychosocial, mais aussi physique chez les aînés. « J’ai envie de développer de nouvelles alternatives et  des ressources pour permettre aux aînés d’entretenir un bon réseau social et de mettre leur force et leurs talents à profit ».

Sara Boutet est également étudiante au baccalauréat en service social. Ses expériences de stages et de travail en tant qu’éducatrice spécialisée auprès des personnes âgées lui ont confirmé sa passion pour la gérontologie. Selon elle, le fait de combiner le certificat en gérontologie et le baccalauréat en service social permet de compléter ses apprentissages. « De plus, ces études me permettent de parfaire mon savoir-être et mon savoir-faire. Je désire plus que jamais mettre à profit dans un futur proche mon savoir et mes compétences au bénéfice des personnes âgées ».

La quatrième gagnante, Stéphanie Mathieu, est actuellement étudiante à la maîtrise en service social. Elle nous dit dans sa lettre « mon certificat en gérontologie m’a permis de me familiariser avec plusieurs aspects liés au vieillissement. Parmi ceux-ci, la fin de vie est celui qui a le plus retenu mon attention : un cours sur l’intervention auprès du mourant m’a poussée à m’inscrire à la maîtrise en service social. Le projet d’intervention que je réaliserai dans le cadre de ce programme est un groupe psychoéducatif destiné aux proches aidants de personnes atteintes du cancer ».

Anne-Isabelle Pelletier est titulaire d’un baccalauréat multidisciplinaire dans lequel est inclus le certificat en gérontologie et est en ce moment inscrite au diplôme d’études supérieures spécialisées en technologie éducative. Elle s’intéresse aux enjeux liés à l’offre de cours à distance pour la population vieillissante. Par ailleurs « durant mes études, je me suis investie, en tant que secrétaire, au sein du Conseil d’administration de l’Association de Gérontologie de l’Université Laval. Cette expérience m’a permis, entre autres, d’assister à divers événements abordant divers thèmes associés à la gérontologie et de collaborer à la préparation de symposiums ».

Finalement, Caroline Mercier poursuit  ses études au baccalauréat en service social et a de grands projets en lien avec la gérontologie une fois l’Université terminée. « Je prévois mettre sur pied, dans la région de Québec, une résidence pour les personnes âgées ayant des atteintes cognitives. Je désire leur offrir un environnement convivial, confortable et sécuritaire. Je veux organiser des activités pour les aînés qui demeurent dans la communauté pour favoriser le maintien de leur acquis et permettre un répit à la famille ».

Un programme multidisciplinaire

La Faculté des sciences sociales de l’Université Laval offre le certificat en gérontologie, un programme créé sur mesure pour répondre aux besoins des professionnels œuvrant auprès des personnes âgées. En plus de pouvoir entrer dans la composition d’un baccalauréat multidisciplinaire, ce certificat est un bon complément pour les diplômés et les professionnels qui œuvrent, entre autres, dans les domaines de la santé, du service social, des sciences infirmières, de la psychologie, de l’éducation spécialisée et de la criminologie. Pour connaître la description du programme et pour faire une demande d’admission, cliquez ici.