Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Étude sur les couples vivant l'expérience du cancer

11 juillet 2014

Combattre un cancer à deux                  

Professeure au Département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières et psychologue au sein de l’Équipe d’oncologie psychosociale du CHU de Québec, Marie-Claude Blais mène une étude sur les besoins des couples vivant l'expérience du cancer. Ses résultats de recherches lui permettront de développer des interventions psychosociales axées sur le couple afin de permettre aux conjoints de s'adapter à la maladie et à ses différentes étapes.                                  

À la tête de ce projet, elle est accompagnée de la chercheuse Louise Picard, professeure à l’École de service social de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval.

Durant la saison estivale, elles sont à la recherche de personnes en couple qui sont atteintes du cancer ainsi que de conjoint(e)s qui accompagnent leur partenaire dans cette épreuve. Par le biais d'un sondage, Mme Blais et sa collègue veulent cibler les besoins de ces couples.

«C'est une étude qui est menée dans la région de la Mauricie et de la Capitale nationale, explique Mme Blais. On veut savoir ce qui est prioritaire pour eux. On veut voir leurs préférences, on veut que ça parte d'eux parce que c'est pour eux qu'on fait ça.»

«On veut aussi voir dans quelle mesure les services actuels en milieux hospitaliers et communautaires répondent ou non à ces besoins, poursuit cette dernière. On s'attarde également à leurs préférences en matière d'interventions. Par exemple, on veut savoir s'ils préfèrent des interventions en face à face ou en ligne.»

Mieux outiller les couples
Les résultats du sondage serviront par la suite à développer des outils qui correspondent aux besoins exprimés par les participants à la recherche. "On cherche des façons d'aider les couples par des moyens simples et accessibles pour que ce soit facilement implantable en milieu clinique, indique la psychologue. À la fin de l'étude, on veut en arriver à une série de mesures permettant d'outiller les couples et de les accompagner à travers cette épreuve qu'est de combattre le cancer ",  mentionne Marie-Claude Blais, psychologue et  professeure au Département de psychologie de l’UQTR.   

Ces mesures prendront en considération chacune des phases de la maladie pour offrir des soins adaptés. Les chercheuses prioriseront des interventions individualisées et axées sur les personnes dans leur globalité.

«En commençant nos recherches, on s'est rendu compte que les soins mettant le couple à l'avant-plan et tenant compte des personnes dans leur globalité sont très limités et que les outils le sont tout autant. Actuellement, les soins sont surtout centrés sur la maladie, sur la tumeur», souligne Marie-Claude Blais.

Avec cette étude, sa collègue et elle veulent démontrer qu'il est important d'offrir des soins qui prennent en considération la personne dans sa globalité, ce qui comprend les différentes sphères de sa vie telles que sa vie de couple.

Pour participer à la recherche
Le sondage peut se faire en ligne ou par téléphone. À noter qu'il n’est pas nécessaire que les deux partenaires du couple participent à l’étude. Pour avoir plus d’information ou participer à la recherche par téléphone, veuillez contacter l’assistante de recherche au numéro sans frais suivant : 1 844 656-5777.

Pour participer à la recherche en ligne, consultez le lien électronique suivant : https://www.questionnaires.fss.ulaval.ca/couples-besoins-preferences-cancer/

Source : L'Hebdo Journal.com
http://www.lhebdojournal.com/Actualites/2014-07-10/article-3794612/Combattre-un-cancer-a-deux/1