Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Des professeurs d'exception

2 octobre 2014

Source : Journal le Fil

Le 25 septembre se tenait, au Théâtre de la cité universitaire du pavillon Palasis-Prince, une cérémonie qui a rendu hommage à trois nouveaux professeurs émérites de la Faculté des sciences sociales. Le titre de professeur émérite est la plus haute reconnaissance que l'Université peut accorder à l'un de ses professeurs.
 
Louis-Jacques Dorais, Département d'anthropologie
Chercheur en anthropologie linguistique, Louis-Jacques Dorais est un pionnier des études inuites au Québec. Dès le début de sa carrière, il a encouragé la recherche sur la langue et les communautés inuites en fondant, avec deux éminents collègues, l'Association Inuksiutiit Katimajiit. Cette association, qui exerce depuis quatre décennies un leadership mondial, a posé les fondements des études inuites à l'Université Laval et au Québec. Ce spécialiste des questions identitaires est aussi mondialement réputé pour ses travaux sur la diaspora vietnamienne.
 
Janel Gauthier, École de psychologie
Pionnier de la psychologie de la santé au Québec et architecte de la Déclaration universelle des principes éthiques en psychologie, Janel Gauthier est reconnu pour son apport au développement de la psychologie comme science et profession. Il a été l'un des premiers au Canada à promouvoir le modèle du «savant-praticien», modèle qui est devenu un cadre de référence pour la formation en psychologie clinique. Il préside l'Association internationale de psychologie depuis juillet 2014.
Jean Sexton, Département des relations industrielles
Pionnier des relations industrielles au Québec, Jean Sexton est un expert des relations de travail dans l'industrie de la construction. Au début des années 1970, il a été appelé à siéger au sein de la prestigieuse commission Cliche sur l'exercice de la liberté syndicale dans l'industrie de la construction. Tout au long de sa carrière, il a conseillé de nombreuses organisations publiques, syndicales et patronales ainsi que plusieurs ministères des gouvernements du Québec et du Canada.