Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Congrès de neuropsychologie clinique

6 octobre 2014

Le 27 septembre 2014 avait lieu le deuxième congrès de neuropsychologie clinique, donné au Grand Salon du pavillon Desjardins. Cet événement a été présenté par l’Association Québécoise des neuropsychologues (AQNP), comportant 335 membres participants : neuropsychologues, chercheurs en neuropsychologie et étudiants au doctorat. Le but principal de leurs conférences était de démystifier les facteurs influençant les fonctions cognitives.

De quoi a- t-il été question lors de ce congrès? Tout d’abord, la psychologue et neuropsychologue Sophie Lemelin nous a fait part de ses recherches sur le cerveau des boderlines, c’est-à-dire les troubles de la personnalité limite. Puis l’impact du manque de sommeil sur le fonctionnement psychologique et cognitif a été expliqué par Geneviève Forest, détentrice d’un doctorat en neuropsychologie clinique. Sonia Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain de l’Institut Universitaire en santé mentale de Montréal, a parlé du stress et de la performance cognitive dans un environnement de testing. Françoise Maheu, autre tenante d’un doctorat en neuropsychologie, a enchaîné avec la disharmonie entre les émotions et la cognition, en évoquant particulièrement les sautes d’humeur et leurs risques psychologiques. Le congrès s’est clos avec le médecin psychiatre Stéphane Poulin, qui a parlé des effets des médicaments psychotropes sur l’équilibre entre le cerveau et le comportement.