Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

15e anniversaire du décès de Georges-Henri-Lévesque

23 janvier 2015

Il y a 15 ans, s’éteignait le fondateur de la Faculté des sciences sociales, le père Georges-Henri Lévesque. Cet homme, aux idées novatrices, a créé et laissé en héritage une faculté avant-gardiste, tournée vers l'avenir et qui répond aux besoins de la société. Pour lui rendre hommage, la Faculté des sciences sociales présente une exposition virtuelle qui permet de découvrir, en textes et en images, son histoire et sa contribution. Visitez l’exposition au www.expo-virtuelle.fss.ulaval.ca.

L’exposition permet d’apprendre plusieurs faits historiques sur la Faculté. Ainsi, il est possible d’obtenir des informations détaillées sur le père dominicain Georges-Henri Lévesque, sur le début de chaque département et école et sur l’impact de la Révolution tranquille. L’exposition renseigne aussi sur la vie du père dominicain, à la suite de son départ de l’Université.

L’histoire d’un avant-gardiste

C’est en 1936 que Georges-Henri Lévesque devient professeur de philosophie à l’Université Laval. À cette époque, il existait déjà une école des sciences sociales. Elle offrait des cours de soir qui étaient très peu en lien avec l’actualité. Conscient de ce problème et animé par un grand rêve, monsieur Lévesque proposa la création d’une école des sciences sociales impliquée dans la société. Pour l’époque, il s’agissait d’une idée révolutionnaire. Deux ans plus tard, il devient directeur de l’École des sciences sociales, politiques et économiques. Faisant partie de l’aile progressiste de l’Église catholique, Georges-Henri Lévesque avait compris l’importance de créer des institutions protégeant la langue française. En 1943, l’École des sciences sociales, politiques et économiques vit son nom changé pour devenir la Faculté des sciences sociales.

Le père Lévesque a permis de contribuer au rayonnement mondial de la Faculté. Soucieux de faire découvrir de nouvelles disciplines et de se détacher du modèle traditionnel d’enseignement, le père Lévesque a incité sur l’importance de la recherche. C’est ainsi que des intellectuels francophones québécois ont été formés et que plusieurs écoles de sciences sociales ont été créées, notamment au Nouveau-Brunswick, au Venezuela et en Espagne.

Aujourd’hui, le père Lévesque continue de vivre à travers la Faculté des sciences sociales et la réussite des étudiants universitaires.

Voir article du Fil