Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

RECHERCHE : Papa 2.0 - Les pères québécois et les congés parentaux

7 mai 2015

Recherche de Valérie Harvey, doctorante en sociologie à l’Université Laval et professionnelle de recherche à l’ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux.
D’après l’OCDE, l’implication des pères est non seulement essentielle au bien-être de la famille, mais elle a également un impact sur la perception qu'ont les entreprises quant aux employées féminines et à l’inégalité des salaires. L’articulation entre le travail et la famille est à l’ordre du jour depuis quelques années. L’assurance parentale québécoise instaurée en 2006 assure un certain remplacement du revenu des parents en congé en encourageant leur retour au travail. Les pères québécois utilisent dans une large part leurs cinq semaines de congé paternel, 91 % des pères l’ont utilisé en entier en 2010.
L'étude examine le retour au travail des pères. Quelles sont les principales difficultés rencontrées au travail après le congé paternel d’un employé du secteur des technologies de l’information et de la communication (TI)? Cette question amènera évidemment des sous-questions : quels sont les motifs qui les ont incités à prendre ce congé? Y a-t-il eu une négociation à faire avec l’entreprise et/ou la conjointe? Le congé paternel a-t-il changé leur vision de la famille et du travail? Le Québec faisant face au vieillissement de la population, de plus en plus de gens quittent le marché du travail. Il devient alors dommage de perdre des travailleurs par une mauvaise gestion des ressources humaines. En éclairant les besoins en conciliation travail-famille des pères, les chercheurs espèrent que cela amène un changement organisationnel qui permettra, à terme, davantage d’égalité entre les sexes.

Directeur de la thèse
Gérard Duhaime, professeur, Département de sociologie, Université Laval

Codirectrice de la thèse
Diane-Gabrielle Tremblay, professeure, École des sciences de l'administration, TELUQ

Brève description du parcours de la chercheuse
Après deux baccalauréats (littérature, communication) et un certificat (langues) à l’Université de Sherbrooke, elle a expérimenté quelques années le marché de travail à Montréal et Québec. Valérie Harvey également vécu une année à Kyoto, au Japon, pour développer son japonais. Cette expérience a été marquante : elle a publié le carnet de voyage Passion Japon et créé une série de conférences sur ce pays fascinant. Ce séjour à Kyoto l'a également amené à retourner aux études pour débuter une maîtrise en sociologie. Sa recherche portait sur les femmes japonaises et leur hésitation à fonder une famille. Cette thèse a été publiée sous le titre Le pari impossible des Japonaises. Alors qu'elle travaillait sur son premier roman La pomme de Justine et qu'elle apprivoisait la vie de famille avec son premier bébé, elle a décidé de poursuivre aux études supérieures en sociologie pour fouiller l’implication des pères québécois dans la famille et les impacts que cela peut avoir dans leur travail. Venant tout juste de terminer ses entrevues et de donner naissance à son deuxième enfant, elle débute maintenant le traitement des données. Des résultats intéressants sont à suivre dans ce dossier !