Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Dominique Doucette élue Miss Teenager Universe

6 août 2015

Dominique Doucette, originaire de Campbellton au Nouveau-Brunswick, a été couronnée Miss Teenager Universe, le 1er août à Panama City. À 19 ans, c’était seulement sa quatrième participation à un pageant. Elle en a remporté trois.

« C’était super intense. Je ne m’y attendais pas. C’est beaucoup plus compétitif que les autres pageants auxquels j’ai participé, où l’atmosphère était plus relaxe, plus amicale », explique-t-elle.

Partie de chez elle confiante, l’atmosphère et la compétitivité des autres participantes l’ont d’abord ébranlée. « Je n’avais aucune attente. Même arrivée dans le top 2, j’étais sûre que je ne gagnerais pas. Il a fallu qu’on me fasse réaliser que c’est moi qui avait gagné », explique-t-elle. Elle est devenue la première Canadienne à remporter ce titre.

Avec son nouveau titre, qui lui donne une visibilité internationale, elle s’attend à participer à plusieurs projets, supporter plusieurs causes. Elle n’a cependant toujours pas reçu de précisions en ce sens. Elle participera au défilé Luna, au profit d’Opération Enfant Soleil, le 26 septembre à l’Université Laval, comme mannequin principale.

Personnalité
La beauté de Mlle Doucette est indéniable, mais c’est son charisme qui la caractérise d’abord : sociable, candide, drôle. « Les pageants sont plus des concours de personnalité que de beauté. Il faut redéfinir la beauté : chaque personne a quelque chose d’unique, il suffit d’être confortable dans sa peau », indique-t-elle.

Son souci du prochain est également un trait de sa personnalité qui ressort, et qui a joué un rôle dans son couronnement comme Miss Canada. Elle s’implique auprès du Club des petits déjeuners, de l’organisme PARTY (Prevent Alcohol and Risk-related Trauma in Youth) et présente des conférences contre l’intimidation.

« Les pageants sont plus des concours de personnalité que de beauté. Il faut redéfinir la beauté : chaque personne a quelque chose d’unique, il suffit d’être confortable dans sa peau. »           

Biographie
Dominique Doucette monte sur les planches depuis toujours: danse, théâtre, improvisation. C’est pour renouer avec ce plaisir qu’elle a participé, l’été dernier, à son premier concours de beauté : Mlle Festival du Saumon, qu’elle a remporté. Elle s’est ensuite classée 2e princesse à Miss Nouveau-Brunswick, parce qu’elle « avait trop d’ambition », puis a remporté le titre de Miss Canada le 7 mars.

Depuis, la jeune femme est plus en demande que jamais, mais comme elle a toujours été très occupée pendant ses années au secondaire, ses nouvelles tâches ne sont pas un fardeau pour elle. Pendant l’été, ses apparitions se concentrent surtout dans la région, où elle est également occupée à travailler 60 heures par semaine au Club de golf Restigouche. « J’attends d’être de retour à Québec pour faire des voyages partout au Canada, parce que c’est plus facile de voyager à partir de Québec. En attendant, je profite de l’été pour aider ma communauté », explique-t-elle.

Dominique étudie actuellement à l’Université Laval en Relations industrielles. « Je suis une leader dans la vie. J’aime prendre les choses en mains. Je m’intéresse plus au côté humain qu’à l’administration », indique-t-elle. Elle aimerait revenir dans sa région éventuellement : « C’est vraiment une belle région, surtout pour avoir une famille. »