Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Diplômé en relations industrielles

15 septembre 2015

La Corporation des thanatologues du Québec annonce la nomination de Denis Desrochers, (détenteur d’un baccalauréat de l’Université Laval en relations industrielles), du Complexe funéraire Grégoire et Desrochers de Victoriaville, à titre de nouveau président du conseil d’administration. M. Desrochers a été élu par acclamation, signe que sa candidature est rassembleuse et fait l’unanimité.

«J’accepte ce poste avec humilité, mais aussi beaucoup d’enthousiasme, explique Denis Desrochers. Les responsabilités sont considérables. Mes prédécesseurs ont mis la barre haute, et les enjeux sont importants. J’ai l’intention de m’investir pleinement pour défendre les intérêts des familles endeuillées et des professionnels à leur service. »

À l’aube d’un projet de Loi encadrant les services funéraires et le concept de dignité du corps humain, nous serons à la table pour défendre les revendications de notre industrie et autant dans la refonte du programme de la Régie des rentes, que dans le dossier du registre sur les arrangements préalables et du bénéfice de la prestation de décès.

Denis Desrochers représente la troisième génération de professionnels du domaine funéraire dans sa famille. Au sein de son entreprise, le Centre funéraire Grégoire Desrochers de Victoriaville, il a su innover, tout en demeurant à l’écoute des besoins des clients. La fusion avec son principal concurrent en 1997 et la création de «l’aire de passage», une installation unique au Québec, démontre sa capacité à sortir des sentiers battus, sans perdre de vue l’essentiel : toujours mieux servir les familles endeuillées.

Denis Desrochers est père de trois enfants. Il est très impliqué dans sa communauté à Victoriaville. Détenteur d’un baccalauréat de l’Université Laval en relations industrielles, il prend la tête de la Corporation des Thanatologues à l’ère d’une année charnière qu’il espère évolutive.

«Je tiens à remercier la présidente sortante, Valérie Garneau. Sous sa présidence, la Corporation a fait de grandes avancées. Sans elle, les résultats ne seraient certainement pas les mêmes. Elle s’est donnée totalement pour les intérêts du domaine funéraire. Je prendrai exemple sur elle pour continuer de faire progresser nos dossiers», ajoute M. Desrochers.

Sous la présidence de Mme Garneau, au cours des trois dernières années, la Corporation s’est positionnée clairement sur de nombreux enjeux cruciaux. «La Corporation occupe un espace important dans le domaine funéraire québécois, explique madame Garneau. Nous sommes les meilleurs défenseurs des familles endeuillées et des professionnels du domaine funéraire. C’est toujours en pensant à eux que j’ai fait mon travail. Je souhaite bon succès à Denis Desrochers. Avec lui, la Corporation est entre bonnes mains.»

À propos de la Corporation des Thanatologues

La CTQ est le plus important regroupement d'entreprises et de professionnels en rituels funéraires du Québec avec 500 membres individuels et 145 entreprises. Elle a pour mission de promouvoir l’excellence dans les services funéraires, de contribuer au développement professionnel et d’affaires de ses membres et de représenter l’industrie funéraire afin de s’assurer que personne n’ait à faire l’économie du deuil.

Article publié sur le site de La Nouvelle union, le 14 septembre 2015