Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

L'étude du professeur Simon Langlois, du Département de sociologie, démontre un déclin de l'appui à la souveraineté du Québec

12 novembre 2015

Invité au colloque La démocratie référendaire dans les États plurinationaux organisé les 29 et 30 octobre par le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie, le professeur Simon Langlois, du Département de sociologie de la Faculté des sciences sociales, a observé que la souveraineté a été le projet d'une génération porté par les baby-boomers.

Dans son étude sur l'évolution de l'appui à la souveraineté depuis 20 ans, le conférencier est arrivé à divers constats. «Une des choses qui m'ont frappé, dit-il, est le fort déclin dans l'appui à la souveraineté chez les nouveaux groupes d'électeurs en âge de voter. Entre 2001 et 2015, les 18-24 ans en faveur du oui sont passés de 55% à 32%.» Selon lui, les jeunes Québécois d'aujourd'hui ont une identité forte, mais qui ne va pas nécessairement jusqu'à appuyer l'indépendance.

Article complet du journal Le Fil