Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Collation des grades pour 983 diplômés de la Faculté des sciences sociales et remise d'un doctorat d'honneur

23 juin 2016

Le dimanche 19 juin 2016, l’Université Laval a tenu l’événement de la cérémonie de la collation des grades. Durant l’après-midi, ce sont 499 des 983 nouveaux diplômés qui ont foulé la scène pour recevoir leur diplôme d’études de 1er, 2e ou 3e cycle. L’UL a également profité de ce grand rassemblement pour remettre un doctorat honorifique à l’anthropologue Joséphine Bacon.

La Collation des grades est l’occasion pour les étudiants de terminer en grand leur parcours universitaire et d’immortaliser à jamais leur passage à la Faculté des sciences sociales avec leur famille et leurs amis. Elle souligne la réussite et le parcours des diplômés, elle est un moment de reconnaissance et de réjouissance.

Joséphine Bacon, doctorat honoris causa en anthropologie

Les doctorats honorifiques sont décernés à des personnalités qui proviennent tant du monde universitaire que de la société civile. Ce doctorat d’honneur est la plus haute distinction que l’Université décerne et constitue une marque de reconnaissance exceptionnelle.

Membre de la communauté  innue, Joséphine Bacon participe depuis 40 ans à la pérennité de la langue et du patrimoine de l’humanité de son peuple. Interprète, traductrice, enseignante de l’innu-aimun, collaboratrice en recherche, poète, parolière, conteuse, conférencière et cinéaste : son apport est multifacette.

Crédit photo : Marc Robitaille

« Joséphine Bacon a consacré sa carrière à la valorisation et à la transmission de la culture innue dont elle est issue. Depuis de nombreuses années, elle collabore avec les chercheurs universitaires en facilitant leurs contacts avec les communautés innues. En tant qu’interprète, traductrice et enseignante de la langue innu-aimun, à titre de collaboratrice en recherche ou comme réalisatrice de documentaires, elle a contribué de manière significative au rayonnement et au développement des études amérindiennes en anthropologie. En favorisant de la sorte le dialogue entre les cultures, elle est incontestablement devenue une source d’inspiration tant pour les jeunes générations de sa communauté que pour nos étudiants. » souligne François Gélineau, doyen de la Faculté des sciences sociales.

Lors de cette cérémonie, 34 diplômés ont reçu une mention au Tableau d’honneur des étudiantes et étudiants diplômés d’un programme de baccalauréat de la Faculté des sciences sociales. Cette distinction vise à reconnaître l’excellence des étudiantes et étudiants et les aider à faire valoir leurs mérites en vue de l’obtention d’un emploi, d’une bourse d’excellence ou d’une admission à un programme d’études de haut niveau.

Dans son allocution le Doyen de la Faculté des sciences sociales a invité les diplômés à viser plus haut et plus loin, à être ambitieux. « Vous avez plus que jamais le pouvoir de contribuer à la transformation de votre société », leur a-t-il dit.

La Faculté des sciences sociales tient à féliciter tous ses diplômés et leur souhaite un grand succès dans leurs nouveaux projets.

Voir témoignage de Joséphine Bacon à la page 8 du FIL
Voir article 
Le Nouvelliste
Voir la galerie photo sur le Facebook FSS