Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

La Faculté des sciences sociales se souvient

29 janvier 2018

Lorsque j’ai appris qu’un individu s’était introduit dans le Centre culturel islamique de Québec pour y tuer les fidèles qui s’y trouvaient, j’étais en déplacement à l’étranger. D’apprendre que l’auteur présumé de la tuerie avait fréquenté les cours de la Faculté des sciences sociales m’a profondément bouleversé. Comment était-ce possible ? Ce geste est si opposé aux valeurs qui animent nos enseignements, à savoir, l’ouverture, le dialogue, le respect, etc.

De façon tout à fait spontanée, quelques collègues (ils se reconnaîtront) se sont rapidement manifestés pour former une cellule de crise. C’est donc avec l’appui de ces personnes que la Faculté a rapidement condamné l’atrocité du geste et exprimé toute sa solidarité à l’endroit des familles des victimes et de leurs proches. Nous avons également convié l’ensemble des membres de notre communauté facultaire à un rassemblement. Il importait de partager notre incompréhension et notre douleur.

Aujourd’hui, un an jour pour jour après l’événement, la consternation est toujours présente. Plus que jamais, il faut se rappeler l’importance de mettre en valeur l’écoute, l’acceptation de la différence et le vivre-ensemble. Notre société est diversifiée et c’est ce qui fait sa richesse. Comme bien d’autres, aujourd’hui, je suis musulman.

La Faculté vous invite à participer à la Commémoration citoyenne de l’attentat du 29 janvier 2017 qui se déroulera ce soir dès 18 h 30 à l’Église Notre-Dame-de-Foy (820, rue du Chanoine-Martin).

Également, nous vous invitons à visionner le documentaire La prière où tout a basculé d’Alexandre Duval, journaliste à Radio-Canada et fier diplômé de notre faculté.

Le doyen,
François Gélineau