Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Yves Martin reçoit la médaille du Père fondateur de la Faculté des sciences sociales

16 novembre 2009

Photo : Monsieur le Doyen François Blais et monsieur Edwin Bourget, vice-recteur à la recherche et à la création, entourent monsieur Yves Martin, lauréat de la médaille Georges-Henri Lévesque et modèle pour les étudiants de sociologie.

C’est sous le regard admiratif de sa famille et de ses pairs que monsieur Yves Martin a été décoré de la médaille Georges-Henri Lévesque lors d’une cérémonie à l’Université Laval le 29 octobre dernier. La récompense, portant le nom du Père fondateur de la Faculté des sciences sociales, vient couronner l’impressionnante carrière de monsieur Martin. La cérémonie s’est effectuée dans le cadre du colloque Les défis du Québec, organisé par le Département de sociologie afin de souligner le 50e anniversaire de la revue Recherches sociographiques, dont monsieur Martin est l’un des cofondateurs.

Monsieur Martin s’inscrit parmi les plus éminents diplômés du Département de sociologie de l’Université Laval, où il fut l’un des étudiants du Père Georges-Henri Lévesque. Il a initié son parcours à titre de professeur à l’Université Laval, a été recteur de l’Université de Sherbrooke, puis a dirigé la Régie de l’assurance maladie du Québec. Yves Martin a été un acteur de premier plan au moment de la Révolution tranquille, notamment en participant au développement du système d’éducation québécois dans les années 1960 et en fondant l’Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec. Monsieur Martin s’est impliqué dans la coopération internationale en agissant à titre d’expert conseils auprès d’organismes tels l’OCDE, l’ACDI et le programme des Nations Unies pour le développement. Il fut également conseiller spécial de deux premiers ministres du Québec.

Seulement 10 autres personnes ont reçu cette médaille en 20 ans. Monsieur Martin note d’ailleurs qu’il voit cette dernière « comme un hommage provenant d’une Faculté à laquelle je suis très attaché et venant de personnes qui peuvent porter un regard juste sur une carrière comme la mienne. Pour moi, c’est un témoignage très significatif. » Pour être ainsi décoré, le lauréat doit d’abord et avant tout pouvoir être un modèle pour les étudiants des sciences sociales. Le conseil de monsieur Martin pour les étudiants aspirant à suivre son exemple ? « Continuez toujours dans la voie que vous avez choisie par vos études en sociologie : celle de l’engagement social.»

Un mot sur le Père Georges-Henri Lévesque

C'est pour former les penseurs de demain que, en 1938, le Père Lévesque fonde l'École des sciences sociales de l'Université Laval. L'École sera la pépinière dans laquelle gouvernements et syndicats viendront puiser, pour garnir les rangs de l'administration publique, dans les années 1960 et 1970. Professeur de philosophie, sociologue et administrateur, le Père Lévesque inculque à ses élèves certaines des notions sociales (promotion des masses, organisation professionnelle et justice sociale) qui seront les bases de la Révolution tranquille.

Pour en savoir plus sur le Père Georges-Henri Lévesque, écoutez l’entrevue radiophonique sur le site de Radio-Canada :

http://archives.radio-canada.ca/politique/langue_culture/clips/2330/