Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

La sociologie du printemps érable

18 septembre 2012

Le mouvement social créé par la crise étudiante sera analysé sous toutes ses coutures
 
 
Un tout nouveau cours verra le jour à la session d’hiver: Question de sociologie II : le printemps québécois. Destiné aux étudiants du baccalauréat, il sera donné par le professeur Olivier Clain. Ceux qui le suivront se demanderont quels sont les éléments qui ont permis à ce conflit, portant au départ sur un enjeu traditionnel des luttes étudiantes au Québec, de se transformer en un mouvement social de cette ampleur. Ils réfléchiront aussi en quoi ce mouvement a transformé la réalité collective québécoise.
 
Selon le professeur de sociologie, il s’agira non seulement d’étudier ce mouvement sous toutes ses coutures, mais aussi «la manière dont s’est construit le discours qui a conduit à la nécessité de la hausse des droits de scolarité: le sous financement chronique des universités québécoises et leur manque à gagner qui a mené à la “juste part” que les étudiantes et étudiants devraient payer».
 
Plusieurs professeurs du Département de sociologie contribueront à son contenu. Par exemple, André Drainville viendra parler du «Printemps québécois dans la révolte contre le néolibéralisme». Simon Langlois abordera la question des «Classes moyennes au Québec et l’accès à l’éducation». Richard Marcoux se demandera si le Printemps québécois est celui d’une génération. Quant à Sylvie Lacombe, elle traitera de «Québec Spring: ce qu’en a dit la presse anglophone du reste du Canada».
 
Source: Le Fil