Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Coup de pouce pour le développement économique du Sud

6 décembre 2012

Une importante subvention canado-britannique pour le PEP, un réseau international de chercheurs en économie du développement basé à l’Université

Le Partenariat pour les Politiques économiques (PEP), un réseau international de chercheurs et d’experts en économie du développement basé au Département d’économique de la Faculté des sciences sociales, a reçu une subvention de près de 9 M$ du gouvernement britannique (UK Aid) et du Centre de recherche pour le développement international (CRDI). Cet octroi reconnaît le succès obtenu par le PEP dans les pays en développement et son expertise inégalée pour y renforcer les capacités d’analyse scientifique en matière de développement. La mission du PEP est en effet d’assurer la plus grande participation d’analystes issus des pays Sud, dans les débats autour des grands enjeux de politiques économiques et de développement de ces pays, trop souvent dominés par les voix du Nord.

Les fonds octroyés serviront à subventionner, former et parrainer plus de 70 nouvelles équipes de chercheurs, dont près de la moitié seront issues de pays à plus faibles revenus ou des  États dits « fragiles » - comme l’Afghanistan, le Myanmar et le Libéria par exemple.

Depuis 2002, le Partenariat a formé plus de 500 chercheurs basés dans près de 50 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, par le soutien technique et financier de 172 projets d’analyse touchant une grande variété d’enjeux sociaux, économiques, et politiques.

Les résultats et recommandations issus de ces projets ont d’ailleurs contribué à modifier le cours des décisions politiques dans de nombreux pays concernés. Les résultats de ces travaux ont, par exemple, mené à l’expansion d’un programme provincial de gratuité scolaire en Chine, et celle d’un programme de cantines scolaires dans les régions rurales du Sénégal. Au Cameroun, les recommandations des chercheurs PEP ont permis d’établir de nouvelles priorités en matière de santé publique. Elles ont aussi amené le gouvernement de l’Uruguay à rectifier un programme d’allocations aux plus pauvres, et celui de l’Argentine à réévaluer une réforme nationale de l’éducation.

François Blais« Nous sommes particulièrement heureux de constater que tous les efforts de PEP et de notre Département d’économique sont aujourd’hui récompensés. Il s’agit d’une reconnaissance internationale de l’expertise de la Faculté dans les domaines du développement économique, notamment pour les pays en développement. Nous souhaitons que cette initiative soit un premier pas vers d’autres partenariats internationaux d’importance », a souligné le doyen de la Faculté François Blais.

 


François Blais, doyen de la Faculté des sciences sociales

 John CockburnLa gestion du réseau international du PEP, qui compte plus de 9 000 membres à ce jour, est centralisée à l’Université Laval qui travaille en collaboration avec trois équipes régionales basées au Sénégal, aux Philippines et au Pérou. Plusieurs professeurs du Département d’économique participent aux activités du PEP, dont John Cockburn (directeur exécutif), Bernard Decaluwé, Habiba Djebbari, Jean-Yves Duclos et Guy Lacroix.

                                                                                                                                

 

John Cockburn, directeur excutif du PEP 

Pour voir l'article du Soleil du 14 décembre 2012 : http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201212/13/01-4603732-luniversite-laval-recoit-11-millions-pour-former-des-economistes-dans-les-pays-en-developpement.php

Pour voir l'article du Fil : http://www.lefil.ulaval.ca/articles/gagner-change-monde-34346.html