Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

La Faculté des sciences sociales célèbre l'excellence de ses étudiants et de son corps professoral

15 février 2013

La 23e Soirée des Prix d'excellence de la Faculté des sciences sociales (FSS) s’est tenue le mercredi 13 février 2013 au Théâtre de la Cité Universitaire, sous la présidence d’honneur de Mme Pauline Marois, diplômée en service social et première ministre du Québec. Au cours de cette soirée, près de 400 000 $ ont été remis aux récipiendaires de prix d'excellence, bourses et distinctions et trois diplômés se sont vus remettre la médaille Georges-Henri-Lévesque.

Cette soirée, animée par M. Claude Bernatchez, diplômé en science politique et animateur à la radio de Radio-Canada, a permis d'honorer des étudiantes et des étudiants qui se sont distingués par leur implication et leur dossier académique et à souligner l’excellence du corps professoral. Le recteur, M. Denis Brière, le doyen et les directeurs des départements de la Faculté, les partenaires et plusieurs dignitaires faisaient partie des 450 invités qui ont été ainsi les témoins privilégiés du dynamisme qui caractérise la FSS.

Présidente d'honneur de cet événement, Mme Pauline Marois souligne d'ailleurs que la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval est un modèle d’excellence et d’innovation. « J’ai eu la chance, moi aussi, d’en arpenter les couloirs. C’est ici que j’ai amené à un autre niveau ma connaissance du monde et de la vie » a-t-elle mentionné aux participants présents. Elle a, de plus, profité de l'occasion pour féliciter les lauréats : « Toutes et tous, vous êtes récompensés pour les efforts considérables que vous avez fournis et les résultats exceptionnels qui en ont découlé. Ces récompenses sont entièrement méritées; soyez-en fiers ! »

D'ailleurs, le doyen de la Faculté, M. François Blais ajoute à cet effet « L’excellence, le succès, la réussite sont des valeurs que le monde universitaire chérit. Elles cohabitent avec d’autres valeurs tout aussi importantes pour nous que sont l’intégrité, la rigueur et l’esprit critique. Vous constituez, chers étudiants et chères étudiantes, des modèles pour vos collègues et vous pouvez en être fiers. Nous vous souhaitons de mettre vos talents au service de la collectivité et de la société qui vous a permis de les développer. Elle le mérite et elle a grandement besoin de vous par surcroît ! »

ET LES GRANDS GAGNANTS SONT...

Le Prix d’excellence de la meilleure thèse de doctorat a été décerné à Mme Évelyne Matteau, diplômée en psychologie Recherche et intervention (orientation clinique) pour sa thèse intitulée : « Étude de la validité de la mattis dementia rating scale-2 par l’intermédiaire du diagnostic différentiel des possibles états pré-cliniques des démences d’origine corticale et sous corticale». Madame Matteau a été supervisée par Mme Martine Simard.     

 

M. Olivier Rouault, diplômé en psychologie D.Psy et dirigé par M. Louis Diguer, a également remporté un Prix d’excellence dans la catégorie meilleur mémoire doctoral pour sa thèse intitulée: « Efficacité des psychothérapies de la dépression selon le nombre de séances : une méta-régression ».  

 

Le Prix d’excellence du meilleur mémoire de maîtrise a été remis à Mme Maripier Isabelle, diplômée en économique sous la direction de MM. Bernard Fortin et Guy Lacroix pour son mémoire intitulé : « Conciliation travail-études : Un phénomène épidémique? Analyse de l’impact du conformisme social dans les décisions de travail des adolescents ».  

 

Enfin, M. Vincent Gagnon Martineau , diplômé en service social, s’est mérité le prix d’excellence du meilleur dossier de maîtrise avec essai et stage pour son projet intitulé : « La mobilisation des personnes en situation de pauvreté : réflexion théorique et pratique sur une intervention dans le quartier Stadaconna ». M. Martineau Gagnon a été supervisé par M. Yvan Comeau.  


La cérémonie s’est poursuivie avec la remise de nombreuses bourses d’études, de 101 mentions d’honneur et d’un hommage rendu à des professeurs qui se sont particulièrement distingués. Soulignons les mérites de M. Marcel Thibeault pour avoir remporté le prix d’excellence en enseignement de la Faculté des sciences sociales dans la catégorie Chargé de cours ou d’enseignement et dans la catégorie Professeur agrégé ou titulaire, Mme Isabelle Henrion-Dourcy remporte la palme.

MÉDAILLE GEORGES-HENRI-LÉVESQUE
La Faculté a également honoré trois de ses diplômés lors de la Soirée. En effet, depuis 1989, la Faculté des sciences sociales décerne des médailles d’honneur à des diplômés pour souligner leur contribution remarquable à l’avancement de la société, que ce soit ici au pays ou encore à l’étranger. Cette médaille porte le nom du Révérend Georges-Henri Lévesque, pionner de la Révolution tranquille au Québec, qui a fondé en 1938, de l'École des sciences sociales, économiques et politiques devenue par la suite la Faculté des sciences sociales. Ces diplômés sont :

Alban D’Amours
Président et chef de la direction du Mouvement Desjardins de 2000 à 2008, M. D’Amours a mis en place un modèle d’affaires coopératif qui conjugue performance financière et performance coopérative, qui suscite l’admiration à travers le monde et dont les assises sont fortement démocratiques.

Diplômé à la maîtrise en économique à l’Université Laval (1965), il a poursuivi ses études de doctorat en sciences économiques à l’Université du Minnesota (1969). Membre de l’Ordre du Canada, Grand Officier de l’Ordre national du Québec, membre de l’Ordre de Malte et de l’Ordre du Mérite coopératif canadien et québécois, il a reçu plusieurs autres prix prestigieux ainsi qu’un doctorat honorifique de l’Université du Québec.

François Côté
Secrétaire général sortant de l’Assemblée nationale du Québec, M. Côté a été au coeur de l’application et de l’interprétation de règles de procédures qui encadrent le fonctionnement de l’institution parlementaire en plus de mettre en place d’importantes propositions de réformes parlementaires.
Diplômé en science politique à l’Université Laval (1978), il a joué un rôle de premier plan dans la création de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires et dans la mise sur pied du Programme des pages.

 Pauline Marois, première ministre du Québec
Première femme à exercer la fonction de première ministre du Québec, marquant ainsi une page de l’histoire.
Mme Marois est diplômée en service social à l’Université Laval (1971) et en administration des affaires. En trente ans de carrière politique, elle a dirigé plusieurs ministères, a occupé les fonctions de vice-première ministre et est devenue première ministre du Québec en 2012.