Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Événements

ANTHROPO-CINÉ

À bientôt j'espère, 1967, France, 45 minutes
Un film de Chris Marker et Mario Marret

La grande grève de mars 1967 à Besançon est racontée au moyen d’un flash-back qui cumule brefs extraits cinéma et photographies. Elle est racontée par le groupe de six ouvriers qui discutent entre eux. Cette grève avait pris un aspect inhabituel par son refus de dissocier le plan culturel du plan social. Les revendications mises en avant ne concernaient plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais le mode de vie que la société imposait et préfigurait ainsi celles de mai 1968. C’est cependant la situation, bien plus sombre, de décembre 1967 qui est analysée, avec crise, licenciement et patrons qui grignotent en douce la prime d’intéressement. Les ouvriers n’en peuvent plus du travail en 4x8 qui détruit toute vie de famille et les condamne à la fatigue permanente. Seule la lutte syndicale, la confrontation avec le patronat, bientôt l’espèrent-ils, leur permet de vivre.

Voir l'affiche
Projection gratuite ouverte à tous

Date et heure
Mercredi 25 mars 2015 de 12 h à 12 h 45

Lieu
Pavillon Jean-Charles-Bonenfant, salle 4117