Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Événements

Midi de science politique

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques, le Groupe de recherche en communication politique et l'APEUL vous invitent à assister à la conférence de Yannick Dufresne.

La conférence s'intitule : «Sous la loupe : Le Big Data et la relation entre citoyens et politiques publiques».

Selon la théorie classique de la démocratie, les acteurs politiques répondent aux préférences des citoyens afin d’obtenir leur appui. Or, plus d’un demi-siècle d’étude en opinion publique indique que les citoyens possèdent peu d’information, voire même d’opinions réelles, sur les enjeux touchant les politiques publiques. Ce constat a encouragé la recherche à délaisser l’étude des opinions sur les politiques publiques au profit d’autres facteurs structurants plus abstraits tels que les idéologies et la tradition partisane. Il n’est donc pas surprenant que le champ des politiques publiques se soit principalement intéressé, à quelques exceptions près, à l’opinion publique par le biais des groupes d’intérêts ou en la définissant plus largement en termes d’humeur publique ambiante.

La proposition de cette présentation que les données de sondage à grande échelle (Big Data) peuvent aider à brosser un portrait plus nuancé du lien entre les citoyens et les politiques publiques. Se fondant principalement sur l’étude du cas du projet de la Charte des valeurs québécoise, il est démontré à l’aide de données longitudinales---collectées sur les mêmes individus avant et après la présentation du projet---que les mécanismes causaux régissant le lien entre le leadership politique et la formation d’opinions citoyennes peuvent varier entre sous-populations. Cette conception d’une opinion publique hétérogène est en lien avec celle sous-entendue dans les littératures émergentes sur les politiques de brèche, le branding gouvernemental et le microciblage. Plus fondamentalement, cette perspective pave la voie à un programme de recherche comparatif menant à une meilleure compréhension du lien démocratique existant entre citoyens et politiques publiques.

Yannick est titulaire d'un doctorat de l’Université de Toronto. Il fut récipiendaire de bourses d’excellence (CRSH, FQRSC, OGS) et de prix académiques tels que la Ken Bryden Scholarship in Canadian Government et la Tom Easterbrook Scholarship in Communications and Mass Media. Il est aussi l’analyste principal de Vox Pop Labs et co-concepteur de la Boussole électorale.

Au plaisir de vous y voir. Un léger lunch sera servi.

Date et heure
Jeudi 28 avril 2016 de 11 h 45 à 13 h

Lieu
Pavillon De Koninck, salle 5325