Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Événements

À la rencontre des Maori

Une série de conférences qui se déroulera dans le cadre de l’exposition E TŪ AKE - MĀORI DEBOUT
Conférencière invitée NATACHA GAGNÉ, professeure au Département d’anthropologie de l’Université Laval

5 FÉVRIER 2013 -  De la grande traversée à la colonisation britannique : le peuplement de la Nouvelle-Zélande
Colonisés à partir de la fin du XVIIIe siècle par les Britanniques qui y envoyèrent des colons pour s’y installer au courant du XIXe siècle, les Māori auraient pour leur part touché les côtes de la Nouvelle-Zélande environ mille ans auparavant. Venus de Hawaiki, selon la tradition orale, ou de Formose (l’actuel Taiwan), selon des reconstitutions effectuées à partir de traces linguistiques et archéologiques, ils y sont arrivés à bord de pirogues en vagues successives grâce à la maîtrise de techniques de navigation qui dépassaient celles que possédaient les Européens à la même époque. Cette conférence sera l’occasion de dresser un panorama historique du peuplement de la Nouvelle- Zélande et de la colonisation européenne jusqu’au début du XXe siècle.

12 MARS 2013 - Tino rangatiratanga : luttes souverainistes et renaissance culturelle
Si les Māori sont souvent pris en exemple du succès des luttes des peuples autochtones au plan de la revitalisation de la langue, de la vitalité de la culture et de la reconnaissance de leurs droits au niveau national, c’est grâce à leur mobilisation et aux luttes menées sur plusieurs fronts depuis maintenant des décennies au nom du prin­cipe de tino rangatirantaga, l’autodétermination ou la souveraineté māori. Sera proposé au cours de cette conférence un tableau géné­ral des différentes luttes menées par les Māori depuis les années 1970, période associée à ce qui est maintenant connue comme la « Renaissance culturelle māori », jusqu’à aujourd’hui. La conférence sera suivie d’une discussion avec Juanita Craig, enseignante māori.

2 AVRIL 2013 - Être Māori aujourd’hui et vivre en ville
Alors que plus de 80% des Māori habitent en milieu urbain, la ville est souvent perçue par les Māori comme un lieu colonisé et non māori. Un certain type de maisonnées en milieu urbain qui se base sur les principes du marae (lieu traditionnel de rencontre et centre cérémoniel) joue pourtant un rôle très important dans la création d’un sentiment de bien-être ainsi que dans les processus de main­tien et d’affirmation des façons d’être et de faire māori. Alors qu’on insiste généralement sur la force assimilatrice exercée par le milieu urbain et les forces mondiales sur les sociétés autochtones, cette conférence fournira des exemples qui questionnent ces affirmations.

Pour inscription et information : 418 643-2158

Date et heure
Mardi 5 février 2013 au mardi 2 avril 2013 à 17 h 29

Lieu
Musée de la civilisation