Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Événements

Conférence Féminismes, écosanté et écocitoyenneté

Dans le cadre de son colloque interdisciplinaire intitulé : Féminisme et « développement durable » : une alliance possible?, l’Université féministe d’été présente la conférence de Madame Louise Vandelac, professeure titulaire au Département de sociologie et à l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) de l’Université du Québec à Montréal. La conférence se déroulera le mercredi 2 juin de 19 h 30 à 21 h 30 à l’amphithéâtre 1-C du pavillon Charles-De Koninck de l’Université Laval. La conférence est ouverte au grand public et l’entrée est gratuite.

 La montée en puissance des changements climatiques, des évènements extrêmes et de la dégradation de la biodiversité, amplifiée par le cannibalisme du marché et la boulimie du capital financier, carburant à l'illusion de croissance infinie et de technological fix, compromettent les équilibres vitaux et les biens communs, voire même la conception des humains et de l’humanité, dans le double sens d'advenir au monde et à la pensée. Préserver les conditions de régénération des êtres, des populations et des milieux de vie, essentiels à la vitalité des êtres et du lien social, voire à la beauté et à la viabilité du monde pour que nos enfants y donnent suite, est devenu impératif. Cela exige de se désengluer de l’univers de pensée qui a contribué, en moins d’un siècle, à de telles destructions désormais doublées de bricolages du vivant et à recentrer les missions de l’État. Cela exige aussi de renouveler et d'élargir les conceptions mêmes de la santé, de la citoyenneté et des féminismes, entrecroisées aux incontournables enjeux écologistes, afin d’ouvrir l’espoir de renouer avec cet art essentiel de « faire naître du nouveau », au cœur même du politique, comme le rappelle Hannah Arendt.

Date et heure
Mercredi 2 juin 2010 de 19 h 30 à 21 h 30

Lieu
Amphithéâtre 1-C, Pavillon Charles-De Koninck, Université Laval