Don par téléphone

Contacter la fondation de l’Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l’adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Événements

Comment l’Europe fabrique-t-elle sa légitimité politique ?

Le Département de Science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires et le Centre d'analyse des politiques publiques vous invitent à assister à la conférence de monsieur Nicolas Hubé, Maître de conférence à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et codirecteur de l’ouvrage «Les Médiations de l’Europe politique»

La conférence s'intitule : « Comment l’Europe fabrique-t-elle sa légitimité politique ? »

Alors qu’à chaque scrutin européen, analystes, praticiens et journalistes s’évertuent à expliquer les résultats par un « manque » ou une « mauvaise » communication, cette conférence se propose de renouveler l’analyse des médiations historiquement construites entre les institutions de l’Union européenne et les Européens. À rebours de toute analyse normative, l’ouvrage présenté par Nicolas Hubé cherche à étudier les cadres et la genèse de ces débats, ainsi que les acteurs qui y sont engagés. Il s’agit donc d’élucider comment se fabrique historiquement une « Europe politique ». Dès les commencements du processus d’unification, la parole et le message de l’Europe ont fait l’objet de débats entre les partisans mêmes du projet communautaire. À partir des années 1980, celui-ci devient l’objet d’une politisation croissante en perdant la dimension d’évidence partagée qu’il revêtait à ses origines. Avec une conflictualité jusque-là inédite sur cette scène politique, le monopole du porte-parolat de l’Europe détenu par la Commission est contesté. Les déconvenues des scrutins européens, la montée de l’euroscepticisme puis de l’europhobie engendrent au cours des années 1990 une requalification du « problème » de l’opinion publique européenne et la mise à l’agenda d’une refondation de la « démocratie européenne ». En retraçant cette histoire et en étudiant les gestes professionnels, les interactions politiques et les expérimentations participatives, la conférence donne à voir la fabrique symbolique de l’Europe, en apportant un éclairage nouveau sur la pluralité des médiations et des médiateurs de la cause européenne - administrations, mondes académiques, représentations d’intérêt, collectivités territoriales, médias, mouvements sociaux, syndicats, partis politiques.


 

Date et heure
Jeudi 18 septembre 2014 de 11 h 45 à 13 h

Lieu
Pavillon De Koninck, local 5325