Thierry Giasson

Catherine McKenna photographiée avec un tablier de la pétrolière Enbridge

14 février 2018

Thierry Giasson a accordé une entrevue à Le Devoir  le 13 février dernier.

Thierry Giasson estime toutefois que le fait de porter un tablier marqué du logo d’Enbridge constitue une « erreur de jugement » de la part de la ministre de l’Environnement. « Il aurait été plus judicieux pour elle de ne pas porter ce tablier », a-t-il ajouté, surtout qu’« elle est très identifiée à la lutte contre les changements climatiques sur la scène internationale ».

M. Giasson croit cependant que ce faux pas ne devrait pas être très nuisible pour la réputation de la ministre. « Les risques de dommages sérieux à sa réputation sont assez minimes, selon moi. Elle commet rarement des impairs, alors que c’est l’une des porte-paroles les plus visibles du gouvernement et qu’elle est très active sur les médias sociaux. »

Article complet : Le Devoir, 13 février 2018