Thierry Giasson

Juste part, boycott et loi spéciale. Le cadrage gouvernemental d'un printemps de crise sociale

5 février 2019

Par Thierry Giasson et Philippe Dubois (étudiant à la maîtrise)

Cet article étudie la stratégie de communication gouvernementale lors du mouvement de grève étudiante de 2012 au Québec. Six ans après la fin du conflit, et malgré la production d'un volume important d'analyses et de réflexions sur cette crise sociale, aucune étude empirique n'a recensé systématiquement le contenu de la stratégie communicationnelle du gouvernement. Par le biais d'une analyse de contenu quantitative des interventions publiques des membres de l'exécutif, cette étude relève les cadres argumentaires au cœur de la stratégie de communication gouvernementale. S'inspirant de la théorie de l'activation en cascade d'Entman, l'analyse montre comment le gouvernement a tenté de définir les problèmes, les solutions et les protagonistes impliqués dans le conflit sociétal qu'a traversé le Québec en 2012. Notre analyse met en lumière l’échec gouvernemental à maintenir au fil des évènements l'initiative du cadrage de la crise, et le changement de stratégie communicationnelle qui en résulte.

Article complet, Revue canadienne de science politique, décembre 2018