La parité hommes-femmes dans une ou deux générations?

La parité hommes-femmes dans une ou deux générations?

18 septembre 2017

Jérôme Couture dans Le Devoir du 16 septembre dernier.

Jérôme CoutureLes statistiques sur le vieillissement des élus cachent une réalité surprenante : au dernier scrutin, les femmes comptaient pour 40 % des candidats chez les plus jeunes. Une quasi-parité qui laisse présager des changements notoires dans l’avenir.  

L’atteinte du seuil de 40 % chez les jeunes femmes étonne d’autant plus que, dans l’ensemble des groupes d’âge, elles comptent pour seulement 29,9 % des élus. Une proportion qui inclut les postes de conseillères puisque seulement 17,7 % des maires sont des femmes au Québec.

Comment l’expliquer ? En partie par la rareté des partis politiques municipaux, note Jérôme Couture. « Les partis politiques vont s’efforcer de présenter plus de diversité dans leurs candidatures, dit-il. Il faut comprendre que, dans les tranches d’âge plus élevées, les femmes ont été socialisées dans un monde où faire de la politique était moins valorisé pour elles. »

Article complet : Le Devoir, 16 septembre 2017