Marie-Hélène Gagné et Aurélie Campana

Le décanat accueille deux nouvelles vices-doyennes

21 mai 2019

À la suite du départ de Lyse Langlois en tant que vice-doyenne à la recherche pour diriger le nouvel Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique et devant le souhait de Gina Muckle de se consacrer pleinement à ses projets de recherche à la fin de son mandat, le doyen annonce avec plaisir les nominations de Marie-Hélène Gagné et d’Aurélie Campana à titre de vices-doyennes.

Nommées pour un mandat de deux ans par le Conseil d’administration de l’Université Laval, leurs mandats débuteront le 1er juillet 2019.

Marie-Hélène Gagné agira à titre de vice-doyenne à la recherche. Professeure de psychologie à l’Université Laval depuis 2003, madame Gagné est une chercheuse accomplie qui jouit d’une renommée internationale dans son domaine. Titulaire de la Chaire en prévention de la maltraitance et directrice depuis 2012 du Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR) depuis 2018, la professeure Gagné a été chercheuse principale ou cochercheuse de nombreuses subventions d’organismes québécois et canadiens. En tant que titulaire d’une chaire de partenariat, elle est très bien placée pour bien comprendre les particularités de ce type de recherche qui est voué à occuper une place de plus en plus importante dans la recherche universitaire. En tant que chercheuse ayant reçu du financement de plusieurs organismes et ayant participé aux travaux de divers jurys scientifiques, elle possède toute l’expérience requise pour piloter les différents programmes d’appui à la recherche qui sont administrés par la Faculté.

Aurélie Campana agira à titre de vice-doyenne aux études. Professeure au Département de science politique depuis 2006, madame Campana est très familière avec le fonctionnement de notre institution, tant au niveau de la recherche que de l’enseignement. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les conflits et le terrorisme de 2007 à 2017, elle a été chercheuse principale ou cochercheuse de plus d’une dizaine de subventions des grands organismes subventionnaires canadiens et québécois. Enseignante aguerrie, elle a préparé et dispensé un grand nombre de cours tant en mode présentiel qu’en enseignement à distance. Elle occupe la fonction de directrice des programmes de 2e et 3e cycles au Département de science politique depuis 2017. Au cours de ce mandat, elle s’est familiarisée avec les principales fonctions reliées à la gestion des études. La rigueur scientifique qui lui a permis de devenir une chercheuse avérée et sa connaissance de la gestion des études, conjuguées et aux expériences qu’elle a accumulées en tant que directrice de programme, feront d’elle une excellente vice-doyenne aux études.

Le doyen, François Gélineau, les remercie pour leur engagement envers la Faculté des sciences sociales et leur souhaite le meilleur des succès dans leurs nouvelles fonctions.

Il en profite aussi pour remercier Lyse Langlois et Gina Muckle pour leur contribution au bon fonctionnement de la Faculté au cours des dernières années. Pendant son mandat, Mme Langlois a notamment piloté la rédaction du Plan de développement de la recherche 2015-2020 et a contribué à la mise en place de diverses initiatives structurantes, incluant plusieurs chaires. Pour sa part, Mme Muckle a grandement contribué à l’optimisation de nos processus en gestion des études ainsi qu’au développement de nombreux programmes. Un grand merci à toutes les deux!