Cahier de recherche 2021

Les déterminants individuels de la participation électorale aux élections générales québécoises de 2018

13 avril 2021

NOUVELLE PUBLICATION

Cahier de recherche électorale et parlementaire - Numéro 21

Par Philippe Dubois, Maxime Blanchard, et François Gélineau pour la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires.

La participation électorale demeure encore aujourd’hui un enjeu majeur des démocraties occidentales. Le déclin du taux de participation inquiète à la fois les observateurs de la scène politique et les institutions publiques, notamment les organismes responsables de l’organisation et de la tenue des scrutins. Au Québec et au Canada, la question de la participation électorale et de l’abstentionnisme a fait l’objet de plusieurs études. Depuis les années 1980, les québécois sont de moins en moins nombreux à se rendre aux urnes à l’occasion des scrutins généraux du Québec, et ce même s’ils participent davantage que les canadiens aux élections fédérales. Les données des plus récentes élections montrent que ce déclin semble se poursuivre, malgré une légère hausse du taux de participation en 2012, comparativement au scrutin de 2008. Le présent rapport de recherche s’inscrit donc en continuité avec les travaux antérieurs qui tentent de comprendre les causes de la participation électorale aux élections québécoises.

Consulter la publication