Les électeurs de Chicoutimi aux urnes

Les électeurs de Chicoutimi aux urnes

12 avril 2016

Éric Montigny dans le Journal de Québec du 11 avril dernier.

C’est aujourd’hui que les gens de la circonscription de Chicoutimi choisiront le successeur de Stéphane Bédard et, selon un expert de l’Université Laval, le gouvernement aura des leçons à tirer de cette campagne.

«Une partielle, peu importe où elle se tient, permet d’aller sonder l’humeur des électeurs», souligne Éric Montigny, du département de science politique de l’Université Laval.

Et cette humeur profiterait actuellement au Parti québécois, selon les derniers sondages, malgré un bon début de campagne des libéraux.

L’expert l’admet sans détour, la saga Sam Hamad n’aura pas aidé la candidate Francyne T. Gobeil. «C’est clair que ça a chamboulé la dynamique de la campagne. Et c’est clair que ce n’était sûrement pas le plan au départ», souligne M. Montigny.

Article complet : Journal de Québec, 11 avril 2016