Covid-19

Manon Truchon, professeure titulaire à l'École de psychologie, citée dans un article qui porte sur la santé mentale des employés et le retrait du couvre-visage

19 mai 2022

Bien que la santé publique ait donné son aval au retrait du couvre-visage dans la quasi-totalité des lieux publics, cela ne signifie pas pour autant que tous sont prêts à s’en départir, et cela pourrait causer quelques frictions dans certains milieux de travail.

La clé pour que cette transition se passe sans heurts est de préparer un plan de communication, affirment les experts interrogés par Les Affaires.

« Ce sera une situation anxiogène, et avec raison, souligne Manon Truchon, professeur titulaire à l’École de psychologie de l’Université Laval. Il faut essayer de prévenir ça en amont, en envoyant le message clair que c’est tolérance zéro à l’égard des commentaires désobligeants sur les personnes qui préfèrent garder le masque. »

Lire l'article au complet ici.