François Pétry

Nomination de François Pétry à titre de professeur émérite

11 juillet 2018

(Ce texte a été composé par le directeur du Département de science politique. La direction de la Faculté se joint à lui et son équipe afin de féliciter et remercier le professeur Pétry.)

C’est avec grand plaisir que je souligne la nomination de notre très apprécié collègue, François Pétry, à titre de professeur émérite. Ceux et celles qui ont côtoyé François lui reconnaîtront son sens de devoir et son ardeur au travail. Au nom de tous les membres du Département de science politique, je lui offre mes plus sincères félicitations.

Le professeur Pétry a commencé sa carrière à l’Université Laval en 1992. Il est professeur retraité du Département de science politique depuis le 1er septembre 2015.

Depuis son arrivée à l’Université Laval, François Pétry a été parmi les professeurs du département de science politique dont la liste de supervision a constamment été parmi les plus longues. Il a encadré les travaux de trois postdoctorants, vingt et un doctorants et soixante étudiants de la maîtrise, en particulier la maîtrise en affaires publiques dont il a été directeur de 1994 à 2002. Un si long mandat à la direction d’un programme est une preuve concrète de son dévouement envers les étudiants de l’Université Laval.

Je me dois de souligner son rôle de premier plan dans l’enseignement et la formation d’étudiants. Il a en effet été reconnu par le prix éponyme Jenson-Pétry de la Société québécoise de science politique, décerné chaque année depuis 2016 à l’auteure ou auteur du meilleur mémoire de maîtrise en science politique.

La contribution scientifique de François Pétry, reconnue internationalement, porte sur trois thèmes principaux : l’étude des textes politiques, l’opinion publique et la méthodologie de la recherche. Ses travaux sur l’analyse des textes politiques font figure de référence dans tous les grands médias canadiens. Effectivement, le projet Poltext, dont l’objectif est d’archiver et de rendre accessible, sous forme automatisée, les plateformes électorales des partis au Canada et dans les provinces a permis une analyse systématique des objectifs des principaux partis politiques canadiens. Il est également le créateur du Polimètre, une application en ligne permettant de suivre la réalisation des promesses électorales des partis de manière évolutive, dont les résultats sont également abondamment cités dans les médias canadiens. Son ouvrage intitulé Les sondages et la démocratie, dont le coauteur est l’illustre politologue Vincent Lemieux, est une référence incontournable de ce domaine des études électorales. Ce livre représente un point culminant de nombreux articles que François Pétry a rédigés sur l’opinion publique, les médias et la politique électorale. Le 3e axe de recherche privilégié par François Pétry a été celui des méthodes de recherche et en particulier la structuration du processus de recherche lui-même. Publié en troisième édition avec son collègue Gordon Mace, son Guide d’élaboration d’un projet de recherche en sciences sociales a été vendu à près de 20,000 exemplaires. Sa contribution à la méthodologie de la recherche ne s’est pas limitée à ce dernier guide. Il a aussi publié, en compagnie de François Gélineau, un Guide pratique d’introduction à la régression en sciences sociales. Gage de succès, une deuxième édition de ce livre a été produite en 2009.

Le rayonnement national et international de François Pétry est attesté par la réputation du Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP) qu’il a dirigé pendant de nombreuses années, par les invitations qu’on lui a transmises pour présenter ses travaux partout au Canada et dans plusieurs pays européens, et par les invitations de collaborations internationales, autant en Europe qu’en Amérique du Nord. François Pétry a été très actif au sein de la communauté académique à titre de membre puis de Président du conseil d'administration de la Société québécoise de science politique et à titre de membre puis de Président du comité de programme du congrès annuel de l’association canadienne de science politique.

La carrière du professeur Pétry a été marquée par sa grande disponibilité et un souci constant de contribuer à toutes les communautés, qu’elles soient départementales, facultaires, universitaires, locales, provinciales, nationales ou internationales. Il a laissé une empreinte permanente et positive sur des milliers d’individus dans toutes ces communautés. Sa contribution sera, à mon humble avis, pérenne. Nous ne pouvons que souhaiter une telle carrière à tous nos collègues.

Érick Duchesne
Directeur du Département de science politique