Nos récipiendaires de concours du FRQSC

Nos récipiendaires de concours du FRQSC

23 mai 2019

Dans le cadre du concours Soutien aux équipes de recherche / Universitaire - Renouvellement du FRQSC, le Groupe interuniversitaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines (GIERSA), coordonné par le professeur Richard Marcoux du Département de sociologie, a obtenu une subvention de 328 000$ pour 4 ans.  La demande, sous le titre L’Afrique francophone : l’émergence en question, inclut aussi ces professeurs à titre de cochercheurs : Anne Calvès, Bob White et Mamoudou Gazibo (U. de Montréal), Issiaka Mandé (UQAM), Charles Moumouni (ULaval), ainsi que plus d’une vingtaine de collaborateurs et collaboratrices.

Les activités du GIERSA contribuent à animer différents débats scientifiques sur les enjeux de société en Afrique subsaharienne. Elles ont plus spécifiquement permis de cerner certaines des reconfigurations majeures que connaissent les sociétés africaines. S’intéressant d’abord aux effets des rapports intergénérationnels sur les dynamiques politiques et sociales du changement en Afrique - tant dans la sphère familiale que dans les sphères politiques, économiques et culturelles - , les contributions des membres du GIERSA ont permis de démontrer qu’au-delà du portrait d’une « génération sacrifiée » et du «règne de la séniorité», les interactions entre les jeunes générations, porteuses de nouveaux rôles et valeurs et les ainés, perméables aux transformations en cours, produisent de nouvelles formes de légitimité et de solidarité et de nouveaux espaces d’expression individuelle et collective.

Dans le cadre du concours Soutien aux équipes de recherche / Universitaire - Émergence du FRQSC, le Pôle de recherches sur le Tibet et l'Himalaya, coordonné par la professeure Isabelle Henrion-Dourcy du Département d’anthropologie, a obtenu une subvention de 89 728$ pour le projet « Sociétés himalayennes en transition : Pouvoir, histoire et rituel en Haute-Asie et dans la diaspora du Québec ». Ce projet de 2 ans inclut aussi à titre de cochercheurs les professeurs Lara Braitstein et Thupten Jinpa (McGill), Marc Desjardins (Concordia), John H. Leavitt (U. de Montréal), Chiara Letizia (UQAM).

Ce projet aspire à construire et à consolider un réseau de production scientifique qui permettra de renouveler les débats sur le devenir politique des sociétés himalayennes (Tibet, Népal, régions montagneuses du nord de l’Inde). Ce groupe intégré donnera une plus grande visibilité académique et publique à l’expertise scientifique sur l’Himalaya au Québec, voire au Canada, ainsi qu'aux communautés de la diaspora résidant ici.

Félicitations et bon succès à vous deux et à vos équipes!