Publicités gouvernementales : des budgets qui font sourciller

Publicités gouvernementales : des budgets qui font sourciller

25 septembre 2017

Thierry Giasson pour TVA Nouvelles le 21 septembre dernier.

Si vous avez l’impression d’apercevoir davantage de publicités gouvernementales depuis quelques semaines, vous n’avez pas rêvé. Les budgets de plusieurs ministères ont été rapatriés pour financer la promotion du plan économique du Québec.

La cagnotte prévue pour certaines campagnes publicitaires dans le domaine de la santé a aussi été revue à la hausse.

TVA Nouvelles a analysé de nombreux documents provenant de demandes d’accès à l’information et des crédits budgétaires du gouvernement. Au cours des derniers mois, les réformes du ministre de la Santé ont été décriées par de nombreux travailleurs du réseau sur toutes les tribunes médiatiques.

Thierry GiassonÀ la suite de cette réorganisation, nous constatons que le budget publicitaire du gouvernement pour promouvoir les métiers de la santé est maintenant cinq fois plus élevé: il est passé de 100 000 dollars environ à près de 500 000 dollars. À cela s’ajoute près de 150 000$ en placements publicitaires pour faire connaître les nouvelles obligations des médecins de famille et le guichet unique.

«Il peut y avoir une volonté de contrecarrer des discours d'opposition des syndicats, des milieux professionnels, ou des partis d'opposition. On peut essayer de corriger certaines actions», explique Thierry Giasson, un expert en communication politique à l’Université Laval.

«Ça peut aussi être pour essayer de vanter l’action politique du gouvernement, pour corriger des messages qui ont peut-être été mal perçus ou reçus négativement par les médias et la population».

Article complet : TVA Nouvelles, 21 septembre 2017