Pavillon De Koninck Université Laval

Solidaires de nos collègues

15 avril 2021

Réaction du Département à la décision de l’Université Laurentienne d’abolir ses formations en science politique

C’est avec consternation que nous avons pris connaissance de la décision de l’Université Laurentienne de fermer prochainement son Département de science politique, dans le cadre de son plan de restructuration financière. Cette décision insensée et insensible conduira à l’élimination des postes de nos 7 collègues professeur.e.s de science politique. Nos premières pensées vont vers elles et eux. Nous leur exprimons tout notre soutien face à cette épreuve difficile. Chers Aurélie, Gina, Nadia, Stéphanie, Alan, Bruno, Michael et Tim, nous sommes de tout cœur avec vous.

En décidant d’éliminer son département et ses formations en science politique, alors que le contexte pandémique actuel et ses retombées pour la vie sociale et politique soulèvent des questions déterminantes sur l’état de la gouvernance et de la citoyenneté, la direction de cette institution exprime un manque flagrant de perspective. Cette position reflète plutôt une vision comptable étroite parfaitement incompatible avec la reconnaissance du rôle central que jouent les sciences sociales, et en particulier la science politique, dans les cursus disciplinaires des grandes institutions universitaires. Cette décision vient également compromettre sérieusement l’accessibilité à une formation universitaire de science politique en français pour les étudiants francophones du Nord de l’Ontario. Cette situation témoigne encore une fois de la fragilité des institutions publiques au service des communautés francophones hors-Québec, en particulier en Ontario.

Comme politologues et chercheur.e.s universitaires en sciences sociales de la première université francophone fondée en Amérique du Nord, nous tenons à exprimer notre profond désaccord avec cette décision et demandons à la direction de l’Université Laurentienne de la réviser.

Nous souhaitons à nos collègues des jours meilleurs et les assurons de notre appui inconditionnel. Bon courage à vous!

Les professeures et professeurs du Département de science politique de l’Université Laval.