Alexandre Gajevic Sayegh

Un sommet mondial sur le climat chargé de promesses

22 avril 2021

Alexandre Gajevic Sayegh a donné une entrevue au journal Le Devoir aujourd'hui.

Le sommet sur le climat de cette semaine sera l’occasion d’imprimer davantage sa marque, selon Alexandre Gajevic Sayegh, professeur adjoint au Département de science politique de l’Université Laval. « Ce sommet devrait servir à remettre les États-Unis sur la carte. C’est donc un sommet très important, notamment pour leur permettre de se défaire de l’image du gouvernement Trump. »

En s’appuyant sur son plan, qui devra toutefois passer le test du Congrès, le leader démocrate devrait annoncer jeudi son intention de réduire de 50 % les émissions de GES des États-Unis d’ici 2030, par rapport au niveau de 2005. Cette cible est deux fois plus ambitieuse que celle qui avait été mise de l’avant sous la présidence de Barack Obama. « C’est effectivement une cible très ambitieuse. Mais il faut faire attention : une cible climatique, ce n’est pas un plan d’action. Il faudra donc voir quelles seront les actions qui vont suivre », nuance Alexandre Gajevic Sayegh.

Lire l'article