Coronavirus (COVID-19) - La Faculté des sciences sociales demande la collaboration de tous les membres de sa communauté afin de suivre les recommandations de santé publique. Pour toutes questions et préoccupations concernant la situation COVID-19 et ses répercussions sur vos cours, votre cheminement, vos stages, etc., écrivez à l’adresse courriel covid19@ulaval.ca. Un membre de notre faculté vous répondra dans les meilleurs délais.

 

Pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et sur les différentes mesures mises en place par l’Université Laval, consultez la section COVID-19.

COVID-19 Université Laval évolution

COVID-19 - Évolution de la situation

Restez informés en continu des directives de l’Université et des plus récentes mises à jour.

Consulter la page sur COVID-19
Poterie Manon Boulianne Mexique

Plusieurs spécialités en recherche

L’Asie, l’environnement, les études nordiques, les questions autochtones vus sous un angle anthropologique.

Découvrez ce qui nous distingue
Futurs étudiants Département anthropologie

Découvrez le monde et ses multiples réalités locales

Enrichissez votre formation en participant à un programme de mobilité internationale.

Explorez les possibilités
Fréderic Laugrand anthropologie inuit

Emploi et développement professionnel

Tant de possibilités s'offrent aux étudiants et diplômés

En apprendre plus

Le département francophone au Canada spécialisé en anthropologie sociale et culturelle

Profitez d’une formation axée sur les enjeux contemporains des sociétés et des cultures de différentes régions du monde. Vous serez apte à analyser des problématiques sociales et culturelles dans des domaines variés, développerez votre sens critique, votre esprit de synthèse, et des compétences en rédaction et en communication. L’expertise acquise, notamment en méthodes qualitatives, vous permettra de contribuer au dialogue entre les groupes humains et de travailler au sein d’équipes multidisciplinaires et dans des milieux variés.

Étudier au 1er cycle

Acquérez une formation éprouvée pour atteindre vos objectifs de carrière grâce à nos programmes de 1er cycle.

Étudier aux 2e et 3e cycles

Approfondissez vos connaissances et dépassez-vous grâce à nos programmes de 2e et 3e cycles.

Le Département d’anthropologie fête ses 50 ans

Vous êtes toutes et tous cordialement invités à célébrer ce 50e anniversaire dans le cadre d’une série d’activités proposées tout au long de l’année 2020.

Découvrez notre programmation

Revue Anthropologie et Sociétés

Informez-vous sur la recherche anthropologique effectuée par les chercheurs du Québec et d’ailleurs.

Des emplois pour anthropologues

Plusieurs emplois sont accessibles après un baccalauréat, une maîtrise ou un doctorat en anthropologie.

Chaire de recherche Sentinelle Nord sur les relations avec les sociétés inuit

Suivez l’équipe de recherche pour constater la transformation des relations sociales entre Inuit et non-Inuit au cours des dernières décennies.

Témoignages

Marie-Laurence Rancourt-Diplômée au baccalauréat en anthropologie

Marie-Laurence Rancourt

Diplômée au baccalauréat en anthropologie

«Ma formation pratique en Tunisie, dans le cadre d’un projet portant sur l’insurrection qui y est survenue, m’a permis non seulement de mettre en pratique les outils théoriques explorés au cours de mon baccalauréat en anthropologie, mais également, de constater la grande nécessité de demeurer flexible, ouvert et de modeler ses outils en fonction du « terrain » ou on est amené à séjourner. L’expérience m’a, par ailleurs, enseigne qu’un anthropologue peut posséder des qualités professionnelles exceptionnelles, mais c’est ce qu’il est en tant que personne qui sera le plus mis à nu sur le terrain.»

Fabien Pernet-Doctorant en anthropologie

Fabien Pernet

Doctorant en anthropologie

«J’ai réalisé un doctorat en anthropologie à l’Université Laval, de 2007 à 2013, ce qui m’a amené à m’immerger dans la culture inuit pendant de long séjours «de terrain» au Nunavik. J’ai pu me familiariser avec la culture et la langue, grâce à une démarche visant à partager un peu de l’expérience culturelle inuit, et j’ai pu de cette manière produire des connaissances dans le cadre académique, une thèse.  En finissant le doctorat, j'ai accepté un poste à la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik (RRSSSN), à Kuujjuaq, qui me permettait de prolonger et d'intensifier mon expérience de la culture inuit. En décembre 2016, j'ai été nommé adjoint à la directrice générale, un poste qui me permet de transposer à nouveau ces connaissances pratiques, à un niveau stratégique cette fois.»

Le Département en vidéo

Pourquoi étudier l’anthropologie à l’Université Laval ?

Découvrez ce qui fait la renommée du Département d’anthropologie de l’Université Laval.

La formation en anthropologie

Découvrez les témoignages de Catherine Morin Boulais, Servane Roupnel et Ann-Sophie Déry, étudiantes au Département d’anthropologie.