Formation pratique

La formation pratique prépare concrètement au métier d'anthropologue et est unique au Québec. Elle constitue une initiation au marché de l’emploi, à la recherche ou au terrain ethnographique, au Québec ou à l'étranger. Obligatoire, la formation compte pour 9 crédits et se déroule normalement à la 5e session d'inscription au baccalauréat. Il faut aussi avoir réussi au moins 45 crédits dans le programme en plus des cours obligatoires ANT-1002 Techniques d’enquête et ethnographie et ANT-1004 Méthodes d’analyse de données qualitatives.

Une grande variété d'organismes peuvent vous accueillir et vous faire découvrir plusieurs aspects de la société et des professions offertes après vos études.

Témoignages

Marie-Kim Gagnon Formation pratique anthropologie ULaval

Marie-Kim Gagnon

Élaboration d’une exposition temporaire à la Bibliothèque de l’Université Laval

«Dans le cadre de ma formation pratique, mon projet consiste à la mise en valeur d’objets ethnographiques collectionnés par l’anthropologue Pierre Maranda (1930-2015), qui fut professeur au Département, lors de ses séjours sur le terrain chez les Lau de Malaita, situés aux Îles Salomon. Cette mise en valeur se concrétisera par l’élaboration d’une exposition temporaire à la Bibliothèque de l’Université Laval qui aura lieu à l’automne 2019. Ce projet me donne la chance de plonger dans une société passionnante à travers les 200 objets qui composent la collection, mais aussi de collaborer avec différents spécialistes dans les domaines anthropologique et muséologique.»

Benjamin Malo et la formation pratique en anthropologie

Benjamin Malo

Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

«J’ai effectué ma formation pratique à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) auprès d’Ève Dubé. J’ai été appelé à travailler — en collaboration avec Maryline Vivion — sur plusieurs projets touchants l’hésitation à la vaccination. Cette formation est principalement axée sur l’anthropologie de la santé. J’y ai appris comment appliquer l’anthropologie de manière concrète à des problématiques complexes. Par exemple, il s’agissait de comprendre les motivations des personnes hésitantes face à la vaccination ou le sens que ces dernières donnent à leur hésitation. Mes compétences en matière de recherche qualitative se sont grandement développées à travers cette formation pratique.»

Raphaëlle Laverdière formation pratique anthropologie ULaval

Raphaëlle Laverdière

Craque-Bitume, un collectif en écologie urbaine

«Dans le cadre de ma formation pratique chez Craque-Bitume, j’ai eu la chance d’aller visiter un quartier nourricier, dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Travaillant moi-même sur un projet d’inclusion sociale et de sécurité alimentaire dans les jardins collectifs, j’ai pu m’inspirer de ce beau projet en effervescence qui allie une serre, un marché public et des cuisines collectives au sein du même quartier. J’y ai découvert plusieurs initiatives inspirantes pour développer de nouveaux projets ici, à Québec. À travers ma formation pratique, je découvre de manière concrète la conjugaison de deux domaines qui me passionnent : l’anthropologie et l’écologie. Je suis plus que jamais sensibilisée aux enjeux environnementaux urbains et à l’importance de développer des systèmes alimentaires solidaires, écologiques et locaux.»

Pour information

Manon Boulianne
Responsable de la formation pratique
418 656-2131, poste 14646

Pavillon Charles-De Koninck
Bureau 3415