Stages

Plusieurs programmes en économique vous offrent la possibilité de faire un stage durant votre parcours universitaire. Ces expériences vous permettent de mettre en pratique des connaissances apprises en classe, de développer votre réseau professionnel, de découvrir la réalité du marché du travail et même de confirmer des aptitudes et des intérêts professionnels.

Planifier un stage

Si vous avez l’intention de faire un stage, il est important de planifier votre démarche une session à l’avance. Pour vous guider, restez à l’affût des séances d’information offertes et prenez rendez-vous avec votre conseillère en emploi.

Planifiez un rendez-vous

Programmes de stages au Département d’économique

Un stage en milieu de travail est un jalon important d’un programme de baccalauréat en économique. En plus d’être un outil d’apprentissage complémentaire au programme, il donne l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences, de faciliter ses choix de carrière et son insertion professionnelle.

*À moins d’une mention contraire, tous les stages sont optionnels.

Baccalauréats

Plusieurs stages sont offerts au baccalauréat en économique, au baccalauréat intégré en économie et politique ou au baccalauréat intégré en économie et mathématiques.

Stage ECN-2500

Le stage ECN-2500 permet de créditer une expérience de travail pertinente dans votre cheminement. L’étudiante ou étudiant intéressé doit faire les démarches pour obtenir ce stage et doit s’assurer qu’un ou qu’une professeure du département accepte de superviser et d’évaluer son travail.

Exigences

  • Réservé aux inscrits du baccalauréat en économique, du baccalauréat intégré en économie et mathématiques et du baccalauréat intégré en économie et politique.
  • Doit avoir effectué un minimum de 30 crédits dans son programme à la fin du trimestre précédant l’inscription au stage.

En fonction du type et du lieu du stage, d’autres compétences spécifiques peuvent être exigées, comme la maîtrise d’une 2e langue, par exemple.

Durée et lieu du stage

Durée minimale de 6 semaines ou de 225 heures et échelonné sur un maximum de 15 semaines. Généralement, 4 secteurs sont susceptibles d’accueillir des stagiaires: la fonction publique, les entreprises privées, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales. Les endroits seront ciblés en fonction des centres d’intérêts et priorités en matière de formation, du budget disponible et du temps consacré par l’étudiant aux diverses démarches.

Mandat du stagiaire

Les tâches confiées aux stagiaires contribueront à l’avancement des dossiers pour l’organisme d’accueil. Le mandat choisi doit permettre d’intégrer des connaissances académiques avec la pratique réelle de la science économique, du développement économique ou du commerce international.

Accréditation et encadrement

Étapes à compléter par la ou le futur stagiaire pour l’accréditation d’un stage.

  1. Trouver un lieu de stage en fonction de ses intérêts et objectifs de carrière.
  2. Identifier une ou un professeur qui jugera de la pertinence du stage et qui l’évaluera.
  3. Compléter l’entente et l’envoyer à l’agente de gestion des études du programme (PDF 66 Ko). Elle obtiendra l’approbation de la direction de programme et procédera à l’inscription au cours. Une copie de l’entente sera acheminée au superviseur.

Évaluation

L’évaluation du ou de la stagiaire se fait en 2 temps:

  1. Évaluation du superviseur (40% de la note finale)

Il s’agit d’une appréciation de la qualité du travail effectué par le stagiaire. Sa performance est évaluée à partir des critères suivants: quantité et qualité du travail accompli, initiative, facilité d’adaptation, assiduité, discrétion et confidentialité, facilité dans les relations interpersonnelles, esprit de décision, communication écrite, intérêt et collaboration manifestés dans l’accomplissement du travail. Ces critères permettent de vérifier dans quelle mesure la ou le stagiaire a atteint les objectifs fixés.

Le rapport d’évaluation (PDF 162 Ko) sera transmis au superviseur du stage dès le début. Il est conseillé de faire le suivi de cette évaluation avec son superviseur avant de terminer votre stage, pour s’assurer qu’il soit bien complété. Il doit ensuite être envoyé par le superviseur directement à:

programmes1ercycle@ecn.ulaval.ca (B-ECN et B-ECM)
programmes1ercycleIEP@ecn.ulaval.ca (B-IEP)

2. Rapport de stage (60% de la note finale)

Une fois son stage terminé, l’étudiante ou l’étudiant a 30 jours pour remettre son rapport de stage. Pour la rédaction, référez-vous au document Guide de rédaction du rapport de stage (PDF 57 Ko).

Programme de stages dans la fonction publique du Québec (GPL-3611)

Ce stage est géré par le Service de placement de l’Université Laval. Pour vous guider dans vos démarches, consultez l’information se rapportant à votre programme d’études.

Programme des pages étudiants de l’Assemblée nationale (POL-2508 et POL-2509)

Ce programme permet à 14 étudiants de 1er cycle universitaire d’observer de façon privilégiée la vie parlementaire québécoise.

Informez-vous davantage sur le Programme des pages

Stage à la maîtrise avec mémoire

ECN-6100

Ce stage de 3 crédits est réservé aux personnes inscrites à la maîtrise avec mémoire et qui ont complété les cours de base (micro, macro, économétrie). Il se fait à partir du 2e trimestre. En fonction du type et du lieu du stage, d’autres compétences peuvent être exigées, comme la maîtrise d’une 2e langue.

Durée et lieux du stage

Le stage est d’une durée de 3 mois (225 heures). Il peut cependant s’étendre au-delà de cette période pour répondre aux besoins de l’organisme d’accueil. Cette décision est à la discrétion de l’étudiante ou de l’étudiant et il doit assumer les coûts supplémentaires.

Généralement, 4 secteurs sont susceptibles d’accueillir des stagiaires: la fonction publique, les entreprises privées, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales. Les endroits seront ciblés en fonction des centres d’intérêt et priorités en matière de formation, du budget disponible et du temps consacré par l’étudiante ou l’étudiant aux diverses démarches.

Une rencontre d’orientation avec la direction de programmes doit être prévue au moins 6 mois avant le début de stage. Elle contribuera à clarifier les attentes face au stage et permettra d’identifier les meilleurs organismes d’accueil.

Les étudiants sont encouragés à proposer leur propre projet de stage, mais l’approbation demeure à la discrétion de la direction de programmes. Les critères qui seront pris en considération seront la pertinence du mandat offert (caractère économique, niveau professionnel des tâches, etc.), la crédibilité de l’organisme d’accueil, les garanties obtenues quant au niveau de supervision et aux ressources disponibles pour accueillir le stagiaire, de même que les considérations d’ordre sécuritaire.

Mandat du stagiaire

Les tâches confiées contribueront à l’avancement des dossiers pour l’organisme d’accueil, au même titre qu’un professionnel débutant dans l’organisation. Il ne s’agit pas seulement d’un stage d’observation ou d’initiation. Le mandat choisi doit permettre d’intégrer des connaissances académiques avec la pratique réelle de la science économique, du développement économique ou du commerce international.

Encadrement

La direction de programmes guide et conseille avant, pendant et après la réalisation de son stage. Il est la personne-ressource pour toutes les demandes d’informations, les besoins d’orientation professionnelle et les recherches de financement. Il est également responsable de la liaison avec les organisations partenaires qui accueillent les stagiaires.

Étapes pour la recherche d’un stage

La recherche d’un lieu de stage demeure la responsabilité de l’étudiant: c’est à lui de bien définir ses intérêts, ses objectifs de carrière et ses compétences afin de développer un projet de stage qui réponde à ses attentes. Il a également la responsabilité de s’informer sur le marché de l’emploi dans son domaine d’intérêt et de développer un dossier de candidature impeccable.

Voici les différentes étapes préalables à la tenue d’un stage réussi. Il est suggéré de démarrer ses démarches au moins 6 mois avant la date prévue du début du stage.

  1. Réflexion et recherches préparatoires. L’étudiante ou l’étudiant établit ses objectifs de carrière, identifie ses intérêts et amorce ses recherches de lieux de stage potentiels. Il doit aussi mettre à jour et peaufiner son CV, suivre des formations axées sur la recherche d’emploi et faire des lectures complémentaires.
     
  2. Démarches et dépôt de candidature. Les démarches de recherche de stage se font par le stagiaire. Les offres de stages reçues au Département sont envoyées par courriel aux étudiantes et étudiants du programme de maîtrise avec stage et essai. C'est à elle ou lui que revient la responsabilité de poser sa candidature. Il faut prévoir de multiples essais avant d’obtenir la confirmation d’un stage. L’expérience démontre que les personnes proactives et persévérantes sont celles qui obtiennent le plus de succès dans leur recherche de stage.
     
  3. Inscription aux crédits de stage. Une fois son stage confirmé, l’étudiant doit faire autoriser son stage à la direction de programmes. Il doit faire remplir l’entente de stage par son futur superviseur et le transmettre pour approbation à la direction de programmes. Une fois le stage autorisé, l’agente à la gestion des études inscrit l’étudiante ou l’étudiant à ses crédits de stage. Attention, la ou le futur stagiaire est responsable de vérifier que son inscription est en ordre au moment de commencer son stage.

Financement du stage

Chaque étudiant doit prévoir les coûts associés à la réalisation de son stage au Canada ou à l’étranger. Le programme ne peut garantir un stage rémunéré. Ceci étant dit, il s’avère que la grande majorité des stages appelés à se dérouler au Canada sont rémunérés. Pour ce qui est des stages à l’international, plusieurs pistes de financement sont possibles et permettent souvent de couvrir une bonne partie des dépenses supplémentaires reliées à un tel stage. Les étudiants doivent notamment considérer :

  • Bourses de réussite de la FESP : dépôt de l’essai avant le départ en stage
  • Bourses du Bureau international : programme Stage Hors Québec
  • Les offices jeunesse internationaux du Québec (Lojiq)
  • AELIES
  • Programme de prêts et bourses : montant supplémentaire pour les stages

Évaluation

L’évaluation du stagiaire se fait en 2 temps :

  1. Évaluation du superviseur (40 % de la note finale)

Le rapport d’évaluation de stage (PDF 110 Ko) est une appréciation de la qualité du travail effectué par le stagiaire. Sa performance est évaluée à partir des critères suivants : quantité et qualité du travail accompli, initiative, facilité d’adaptation, assiduité, discrétion et confidentialité, facilité dans les relations interpersonnelles, esprit de décision, communication écrite, intérêt et collaboration manifestés dans l’accomplissement du travail. Ces critères permettent de vérifier dans quelle mesure le stagiaire a atteint les objectifs fixés.

L’étudiant doit faire le suivi de cette évaluation avec son superviseur pendant qu’il est encore sur place, pour s’assurer qu’elle soit bien complétée.

Le rapport d’évaluation et le mandat du stagiaire doivent être envoyés par le superviseur directement à la direction de programmes dans les 30 jours suivants.

2. Rapport de stage (60 % de la note finale)

Une fois son stage terminé, l’étudiant a 30 jours pour remettre son rapport de stage. Pour ce faire, il doit se référer au document Guide de rédaction du rapport de stage (PDF 81 Ko). Un retard non motivé dans la remise du rapport de stage se traduira par une pénalité de 5% de la note finale du stage.

Ressources additionnelles

  • Service de placement de l’Université Laval
  • Traductions Langulaire est un service de traduction sur le campus de l’Université Laval.
  • Hachey, Jean-Marc, TheBigGuideto Living and Working Overseas: Une ressource incontournable pour la recherche d’emploi à l’international.
  • Le cahier de bord: un outil à ne pas négliger! Pour vous aider à structurer votre réflexion et à recueillir l’information pertinente à la rédaction de votre rapport de stage, nous vous suggérons de remplir un cahier de bord durant votre stage.

Stage à la maîtrise avec stage et essai

ECN-6550

Exigences

Ce stage de 9 crédits est réservé aux personnes inscrites à la maîtrise avec stage et essai et qui ont complété les cours de base (micro, macro, économétrie). Il se fait à partir du 2e trimestre. En fonction du type et du lieu du stage, d’autres compétences peuvent être exigées, comme la maîtrise d’une 2e langue.

Durée et lieux du stage

Le stage est d’une durée de 3 mois à temps complet (450 heures). Il peut cependant s’étendre au-delà de cette période pour répondre aux besoins de l'organisme d'accueil. Cette décision est à la discrétion de l’étudiante ou étudiant et il doit assumer les coûts supplémentaires.

Généralement, 4 secteurs sont susceptibles d’accueillir des stagiaires : la fonction publique, les entreprises privées, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales. Les endroits seront ciblés en fonction des centres d’intérêt et priorités en matière de formation, du budget disponible et du temps consacré par l’étudiante ou étudiant aux diverses démarches. Une rencontre d’orientation avec la direction de programmes doit être prévue au moins 6 mois avant le début de stage. Elle contribuera à clarifier les attentes face au stage et permettra d’identifier les meilleurs organismes d’accueil.

Les étudiants sont encouragés à proposer leur propre projet de stage, mais l’approbation demeure à la discrétion du directeur de programmes. Les critères qui seront pris en considération seront la pertinence du mandat offert (caractère économique, niveau professionnel des tâches, etc.), la crédibilité de l’organisme d’accueil, les garanties obtenues quant au niveau de supervision et aux ressources disponibles pour accueillir le stagiaire, de même que les considérations d’ordre sécuritaire.

Mandat du stagiaire

Les tâches confiées contribueront à l’avancement des dossiers pour l’organisme d’accueil, au même titre qu’un professionnel débutant dans l’organisation. Il ne s’agit pas seulement d’un stage d’observation ou d’initiation. Le mandat choisi doit permettre d’intégrer des connaissances académiques avec la pratique réelle de la science économique, du développement économique ou du commerce international.

Encadrement

La direction de programmes guide et conseille avant, pendant et après la réalisation de son stage. Il est la personne-ressource pour toutes les demandes d’informations, les besoins d’orientation professionnelle et les recherches de financement. Il est également responsable de la liaison avec les organisations partenaires qui accueillent les stagiaires.

Étapes pour la recherche d’un stage

La recherche d’un lieu de stage demeure la responsabilité de l’étudiant : c’est à lui de bien définir ses intérêts, ses objectifs de carrière et ses compétences afin de développer un projet de stage qui réponde à ses attentes. Il a également la responsabilité de s’informer sur le marché de l’emploi dans son domaine d’intérêt et de développer un dossier de candidature impeccable.

Voici les différentes étapes préalables à la tenue d’un stage réussi. Il est suggéré de démarrer ses démarches au moins 6 mois avant la date prévue du début du stage.

  1. Réflexion et recherches préparatoires. L’étudiant établit ses objectifs de carrière, identifie ses intérêts et amorce ses recherches de lieux de stage potentiels. Il doit aussi mettre à jour et peaufiner son CV, suivre des formations axées sur la recherche d’emploi et faire des lectures complémentaires.
  2. Démarches et dépôt de candidature. Les démarches de recherche de stage se font conjointement par le stagiaire, avec le soutien de la direction de programmes. Les offres de stages reçues au Département sont envoyées par courriel aux étudiantes et étudiants du programme de maîtrise avec stage et essai. C'est à lui que revient la responsabilité de poser sa candidature. Il faut prévoir de multiples essais avant d’obtenir la confirmation d'un stage. L’expérience démontre que les personnes proactives et persévérantes sont celles qui obtiennent le plus de succès dans leur recherche de stage.
  3. Inscription aux crédits de stage. Une fois son stage confirmé, l'étudiant doit faire autoriser son stage par la direction de programmes. Il doit faire remplir l'entente de stage (PDF 67 Ko) par son futur superviseur et le transmettre pour approbation à la direction de programmes. Une fois le stage autorisé, l’agente à la gestion des études inscrit l’étudiante ou l'étudiant à ses crédits de stage. Attention, le futur stagiaire est responsable de vérifier que son inscription est en ordre au moment de commencer son stage.

Financement du stage

Chaque étudiant doit prévoir les coûts associés à la réalisation de son stage au Canada ou à l’étranger. Le programme ne peut garantir un stage rémunéré. Ceci étant dit, il s’avère que la grande majorité des stages appelés à se dérouler au Canada sont rémunérés. Pour ce qui est des stages à l’international, plusieurs pistes de financement sont possibles et permettent souvent de couvrir une bonne partie des dépenses supplémentaires reliées à un tel stage. Les étudiants doivent notamment considérer :

  • Bourses de réussite de la FESP : dépôt de l’essai avant le départ en stage
  • Bourses du Bureau international : programme Stage hors Québec
  • Les offices jeunesse internationaux du Québec (Lojiq)
  • AELIES
  • Programme de prêts et bourses : montant supplémentaire pour les stages

Évaluation

L’évaluation du stagiaire se fait en 2 temps :

  1. Évaluation du superviseur (40 % de la note finale)

Le rapport d'évaluation de stage (PDF 110 Ko) est une appréciation de la qualité du travail effectué par le stagiaire. Sa performance est évaluée à partir des critères suivants : quantité et qualité du travail accompli, initiative, facilité d’adaptation, assiduité, discrétion et confidentialité, facilité dans les relations interpersonnelles, esprit de décision, communication écrite, intérêt et collaboration manifestés dans l’accomplissement du travail. Ces critères permettent de vérifier dans quelle mesure la ou le stagiaire a atteint les objectifs fixés.

L'étudiant doit faire le suivi de cette évaluation avec son superviseur pendant qu’il est encore sur place, pour s’assurer qu’elle soit bien complétée.

Le rapport d'évaluation et le mandat du stagiaire doivent être envoyés par le superviseur directement à la direction de programmes dans les 30 jours suivants.

2. Rapport de stage (60 % de la note finale)

Une fois son stage terminé, l’étudiant a 30 jours pour remettre son rapport de stage. Pour ce faire, il doit se référer au document Guide de rédaction du rapport de stage (PDF 80 Ko). Un retard non motivé dans la remise du rapport de stage se traduira par une pénalité de 5% de la note finale du stage.

Employeurs: offrez un stage

Vous aimeriez afficher une offre de stage? Le site du SPLA est le meilleur endroit pour le faire. Remplissez un formulaire.

+

Analyse de marché en économique

Découvrez et consultez les différents milieux de stages potentiels en consultant l’analyse de marché.

+

Implications et expériences de travail

Consultez d’autres exemples d’implications et d’expériences de travail pendant les études pouvant être créditées.

+

Pour information

Zone de services SPLA en sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
Bureaux 2472-J et 2472-L

Annie Rémillard et Manon Forcier
418 656-3575

Direction de programmes de 2e cycle