Profils des doctorants

Sossou Kouamé Marius

Kouamé Marius Sossou

Doctorant
Département d’économique
kouame-marius.sossou.1@ulaval.ca

Titre de la thèse: Essays on Uncertainty, Beliefs Updating and Portfolio Choice

Cette Thèse, structurée en trois essais, étudie de façon expérimentale l’effet de l’incertitude sur la prise de décision avec des applications au choix de portefeuille.

Le premier essai étudie les règles utilisées par des agents économiques pour, d’une part, rapporter des distributions de probabilités sur des événements futurs en présence de l’incertitude et d’autre part, mettre à jour cette incertitude lorsque de nouvelles informations deviennent disponibles. Notre analyse empirique se focalise sur la caractérisation de l’hétérogénéité de ces règles dans la population considérée.  Nos résultats révèlent que 65% des individus rapportent des distributions en pondérant correctement les distributions possibles par leur incertitude exprimée, alors que 22% rapportent des distributions proches de la distribution qu’ils perçoivent comme étant la plus probable. Nous observons une hétérogénéité considérable dans la façon dont les individus mettent à jour leur incertitude. En général, ces derniers ont tendance à attribuer un poids relativement faible aux nouvelles informations, occasionnant une persistance de l’incertitude pour un nombre important d’entre eux.

Le deuxième essai étudie la fréquence optimale d’évaluation du portefeuille en présence d’incertitude. Nous présentons un design expérimental dans lequel des investisseurs font des choix répétés de portefeuille en faisant initialement face à l’incertitude concernant la distribution de rendements de l’un des actifs disponibles. Nous montrons que les données de notre plan expérimental identifient conjointement les préférences des investisseurs envers l’ambiguïté, la perte et le risque. Nos résultats révèlent qu’au niveau agrégé, les investisseurs sont averses à l’ambiguïté, à la perte, et au risque. Cependant, ces derniers aiment prendre du risque face aux pertes. Environ 70% des investisseurs préfèrent une fréquence d’évaluation plus élevée, reflétant l’effet dominant de l’ambiguïté sur l’aversion à la perte.

Le troisième et dernier essai examine si les préférences temporelles expliquent les décisions financières prises par les personnes âgées. Nous développons un modèle de prise de décision inter-temporelle en tenant compte de l’incertitude à la fin du cycle de vie. Nous estimons ensuite les préférences temporelles en utilisant les données de choix inter-temporelles à partir d’un échantillon représentatif de séniors Américains. Nos résultats indiquent que les personnes âgées qui ont un facteur d’escompte élevé ont tendance à détenir des actifs risqués. Ces individus réduisent la part de leur richesse allouée aux actifs sûrs et augmentent celle allouée aux actifs risqués. Ces résultats suggèrent que les préférences temporelles affectent les choix d’investissement des actifs sûrs vers les actifs risqués.

Direction : Charles Bellemare
Codirection : Sabine Kröger

Intérêts de recherche

  • Économétrie appliquée
  • Économie du comportement
  • Économie expérimentale
  • Économie du développement

https://sites.google.com/site/mariuskouamesossou/