Baccalauréat en criminologie, Université Laval

Baccalauréat en criminologie

90

Crédits

Reconnaissance d'acquis maximale: 45

3 ans

Durée estimée à temps complet

140

Places disponibles

28,393

Cote R

Dernière candidature collégiale ayant reçu une offre d'admission avant la liste d'attente à la session d'automne 2022

Message important:

Séance d'information disponible pour ce programme

Aperçu

Contenu
Corps

La criminologie est un domaine d'études multidisciplinaire qui conjugue notamment la psychologie, la sociologie et le droit pénal. Elle permet de comprendre les comportements délictueux, d'évaluer les facteurs de risque et les besoins des personnes délinquantes ainsi que d'analyser les enjeux sociaux du contrôle de la criminalité.

En bref

Corps

Ce baccalauréat vous permettra d'acquérir les connaissances, habiletés et compétences nécessaires pour comprendre les différents aspects de la perpétration d'un crime, y compris ses conséquences sur les victimes ou sur la société. Vous aborderez les diverses théories associées au phénomène criminel tout en bénéficiant d'une formation pratique dans le domaine de l'intervention. Vous découvrirez ainsi la profession de criminologue, soit celle d'intervenante spécialisée ou d'intervenant spécialisé dans la prise en charge de la déviance criminalisée et dans la mise en œuvre des pratiques sociales qui s'y rapportent. Vous apprendrez à évaluer une personne contrevenante, à concevoir un plan d'intervention et à intervenir auprès de celle-ci, de ses proches et des victimes.

Personnalité type

Corps

Aimer travailler auprès de populations vulnérables. Être confortable dans une position d'autorité en présence de clientèles involontaires. Présenter des aptitudes pour la relation d'aide et la collaboration interprofessionnelle. Aimer remettre en question les évidences et les idées préconçues. Être autonome et faire preuve d'ouverture d'esprit.

Avenir

Corps

Le baccalauréat en criminologie forme des spécialistes de la déviance judiciarisée et des pratiques sociales qui s'y rapportent. À la fin du programme, vous serez à même d'intervenir dans différents domaines tels que la probation et les libérations conditionnelles, de même que dans différents milieux, dont les établissements de détention, les centres résidentiels communautaires, les organismes d'aide aux victimes, les organismes de justice alternative, les centres jeunesse et les centres de thérapie pour la toxicomanie.

La réussite du baccalauréat en criminologie donne accès au titre réservé de criminologue (crim), délivré par l'Ordre professionnel des criminologues du Québec (OPCQ). Les personnes diplômées doivent faire partie de l'OPCQ pour obtenir le permis de pratique professionnelle et porter le titre officiel de criminologue. Le Code des professions et les règlements afférents, y compris un code de déontologie, encadrent les membres de cet ordre. 

Selon l'enquête La relance à l'université du ministère de l'Enseignement supérieur, les personnes diplômées du baccalauréat en criminologie de 2017 connaissaient un taux de placement de 98,6% en janvier 2019 (238 personnes visées par l'enquête et un taux de réponse de 75,2%). Ainsi, une fois votre diplôme en poche, vous bénéficierez d'excellentes perspectives de carrière.

Pour en connaître davantage sur le marché de l'emploi, vous pouvez consulter le portrait du marché en criminologie du Service du développement professionnel de l'Université Laval.

Corps
Professions
  • Agente ou agent de développement auprès de communautés autochtones
  • Agente ou agent de liaison
  • Agente ou agent de libération conditionnelle
  • Agente ou agent de probation
  • Agente ou agent de programmes correctionnels
  • Agente ou agent de programmes sociaux
  • Agente ou agent des services frontaliers
  • Agente ou agent d'intervention
  • Conseillère ou conseiller en comportement humain, en milieu carcéral ou en prévention et sécurité
  • Coordonnatrice ou coordonnateur
  • Criminologue clinicienne ou clinicien
  • Intervenante ou intervenant en alcoolisme, en toxicomanie et en jeu pathologique
  • Intervenante sociale ou intervenant social, jeunesse ou auprès des victimes
  • Travailleuse ou travailleur de rue
Employeurs
  • Agences d'aide aux victimes de crime
  • Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS)
  • Centres jeunesse
  • Centres de réadaptation en dépendance
  • Direction de la protection de la jeunesse
  • Établissements de détention
  • Établissements d'enseignement
  • Établissements de services correctionnels
  • Maisons d'hébergement ou de transition, centres résidentiels et communautaires
  • Maisons des jeunes
  • Milieux d'aide en santé mentale ou en toxicomanie
  • Ministères et organismes publics et parapublics
  • Organismes communautaires (groupes d'aide aux personnes détenues, centres d'aide aux victimes d'actes criminels, groupes d'aide pour personnes délinquantes, défense des droits de la personne)
  • Villes et municipalités

Poursuite des études aux cycles supérieurs

Corps

Ce baccalauréat mène à des études aux cycles supérieurs, notamment en criminologie et, avec une scolarité complémentaire, en travail social, en sociologie ou dans des disciplines connexes.