Baccalauréat intégré en économie et politique, Université Laval

90 crédits

Baccalauréat intégré en économie et politique

Témoignages

Contenu
Corps

sandrine-bureau-ulaval.jpgSandrine Bureau

Diplômée du baccalauréat intégré en économie et politique

«Ce que j’ai trouvé intéressant dans le programme intégré en économie et politique, c’est la multidisciplinarité et l’aspect polyvalent qui en découlent. De plus, il est possible de créer un cheminement unique selon ses préférences. Mon implication dans l’Association des étudiants en économique et ma participation à diverses simulations parlementaires m’ont permis d’acquérir plusieurs compétences et de voir mes trois années de baccalauréat défiler rapidement!»

Corps

wiliam-samson-ulaval.jpgWilliam Samson

Diplômé du baccalauréat intégré en économie et politique

«On peut vraiment dire que ce programme a trouvé un compromis entre pluridisciplinarité et expertise. J’ai eu la chance de personnaliser mon cheminement selon les cours qui m’intéressaient davantage sans jamais douter de la qualité de ma formation puisque le baccalauréat intégré en économie et politique garantit des cours théoriques fondamentaux. Le résultat, c’est que j’ai acquis des compétences d’analyse des enjeux liés aux politiques économiques. J’ai aussi profité de la stimulante vie étudiante sur le campus en m’impliquant comme président de l’Association des prégradué(e)s en économique.»

Corps

elena-drouin-ulaval.jpgÉléna Drouin

Diplômée du baccalauréat intégré en économie et politique

«Mon parcours universitaire au baccalauréat intégré en économie et politique m’a permis de développer une compréhension des mécanismes économiques et politiques complexes liés à l’actualité tout en profitant d’une vie étudiante dynamique. Par l’entremise de mon association étudiante, j’ai eu la chance de m’impliquer au sein des cafés étudiants, de profiter de nombreuses conférences et de siéger à plusieurs d’entre elles. Mais le plus marquant, c’est la chance incroyable que j’ai eue de pouvoir aller au King’s College, à Londres, pour une session, grâce au programme d’échanges internationaux de l’Université Laval.»