Maîtrise en science politique, Département de science politique, Université Laval

45 crédits

Maîtrise en science politique

Message important:
Nouvelle concentration - Gouvernance et management des organisations publiques

Aperçu

Contenu

Comprendre les phénomènes politiques et analyser les rapports de pouvoir afin d'agir dans les organisations et dans la société

Corps

Ce programme d'études en science politique vous mènera à la rédaction d'un rapport de fin d'études et à la réalisation d'un stage à temps plein en milieu de travail.

En bref

Corps

Cette maîtrise professionnelle vous permettra d'acquérir une expérience en milieu de travail en lien avec votre formation en science politique. Au terme du programme, vous saurez définir un problème ou un enjeu social et l'examiner en appliquant les méthodes et les concepts acquis. Lors du stage de formation pratique, vous aurez l'occasion de mettre à profit les connaissances et les habiletés acquises au cours de votre scolarité.

  • Directeur à trouver après l'admission: vous pourrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche après votre admission au programme. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour l'admission, cette étape est nécessaire pour la poursuite de vos études. La direction de programme vous assignera un ou une superviseure temporaire à l'admission. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet ou temps partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.
  • Stages: une occasion parfaite de mettre vos connaissances en pratique et d'acquérir de l'expérience dans votre domaine. Un plus pour votre curriculum vitae.
  • Possibilité de rédiger en anglais: avec l'approbation de vos professeurs, vous pourrez choisir de rédiger vos travaux en anglais.

Domaines d'expertise

  • Économie politique et décisions publiques
  • Idées politiques
  • Politique comparée
  • Politiques et administration publiques
  • Politiques québécoise et canadienne
  • Pratiques du lobbying
  • Relations internationales
  • Sociologie politique

Concentrations

Corps
  • Citoyenneté et mobilisation politique dans le monde
  • Gouvernance et management des organisations publiques
  • Parlementarisme, élections et communication politique
  • Politique étrangère et de sécurité

Le programme est aussi offert sans concentration.

À qui s'adresse ce programme

Corps

Ce programme s'adresse principalement au candidat détenteur d'un baccalauréat en science politique ou dans un domaine connexe.

Avenir

Corps

Ce programme forme des professionnels qui étudient, analysent, expliquent et commentent les phénomènes liés aux systèmes et aux institutions politiques dans le but d'offrir une meilleure compréhension des mouvements politiques locaux, nationaux ou internationaux.

Le diplômé est en mesure de dégager les enjeux et les facteurs d'influence à l'origine des événements et des décisions politiques et tente d'en prévoir leurs effets. Les principales fonctions qui peuvent lui être confiées sont la recherche, la consultation, l'analyse et l'élaboration de politiques.

Nos diplômés sont souvent attitrés au service des affaires publiques (informations, relations avec la presse, événements, promotion des intérêts et analyse politique). Ils analysent les enjeux et préparent des rapports. De plus, ils peuvent être amenés à siéger sur des comités, à préparer et animer des activités propres au fonctionnement du gouvernement ou de l'organisme (ex. élections, missions internationales, affaires provinciales ou fédérales, etc.). Les diplômés peuvent poursuivre leurs études au doctorat.

Selon l'enquête La Relance à l'université du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés à la maîtrise en science politique de 2013 connaissaient un taux de placement de 90,7% en janvier 2015 (186 répondants pour un taux de réponse de 58,1%).

Pour en connaître davantage sur le marché de l'emploi, vous pouvez consulter l'analyse de marché en science politique.

Corps
    Employeurs
    • Bureaux de circonscription, cabinets de ministre
    • Firmes de communication et de relations publiques
    • Fondations
    • Groupes de pression
    • Maisons de sondage
    • Médias
    • Ministères, organismes publics et parapublics
    • Municipalités
    • Organisations communautaires, syndicales
    • Partis politiques