Maîtrise en travail social, Université Laval

Maîtrise en travail social

Renseignements et directives

Contenu

Objectifs

Corps

Ce programme vise l'atteinte des objectifs suivants :

  • maîtriser des théories et des modèles essentiels à la compréhension de problématiques et de pratiques sociales;
  • comprendre et analyser de façon critique les politiques sociales, en tenant compte de l'environnement social, économique et politique dans lequel s'inscrit la profession;
  • avoir des compétences avancées en intervention sociale auprès des individus, des familles, des groupes ou des communautés;
  • maîtriser la méthodologie de recherche qui s'applique au travail social;
  • acquérir les connaissances et les habiletés permettant l'évaluation critique de sa propre pratique et des pratiques en vigueur dans les services sociaux;
  • acquérir les connaissances permettant une analyse critique du fonctionnement des institutions et des organisations dans lesquelles s'exerce le travail social;
  • acquérir les connaissances permettant une intégration avancée des liens entre la théorie et la pratique;
  • obtenir les préalables nécessaires à la poursuite d'études doctorales en travail social.

Cheminement avec projet d'intervention

Cette voie met l'accent sur l'acquisition et l'approfondissement des connaissances dans un domaine du travail social et sur l'acquisition des habiletés d'intervention. Elle privilégie une approche fondée sur des cours, un projet d'intervention et un rapport d'intervention. Pour son projet d'intervention, d'une envergure limitée, l'étudiant doit conceptualiser et évaluer minimalement son intervention.

Cheminement avec rapport de fin d'études

Cette voie s'adresse au titulaire d'un baccalauréat en service social ou en travail social qui a au moins 7 années d'expérience pratique en intervention, à temps complet, dans un domaine du travail social. Elle lui permet d'avoir un regard critique sur sa pratique ainsi que d'acquérir et d'approfondir de nouvelles connaissances grâce à un ensemble de cours et à la rédaction d'un rapport de fin d'études lié à l'un des domaines du travail social.

Ordre professionnel

Corps

Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ).

Le titulaire d'un baccalauréat en travail social peut devenir membre de l'Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ), ordre professionnel à titre réservé. L'étudiant n'ayant pas de baccalauréat en travail social est admissible à l'OTSTCFQ, s'il est titulaire d'une maîtrise en travail social.

Profils d'études

Corps
Profil international

L'option d'un profil international permet d'obtenir un soutien financier et logistique pour effectuer une session d'études dans une université partenaire. L'étudiant inscrit à un programme de maîtrise sans mémoire intéressé à s'en prévaloir est invité à prendre contact avec la direction de programme afin de connaître les conditions d'admissibilité à ce séjour d'études.

Responsable

Corps

École de travail social et de criminologie
tsc.ulaval.ca


418 656-2764, poste 402500
1 877 606-5566, poste 402500

gestionetudes@fss.ulaval.ca

Travail de rédaction

Corps

Rapport de projet d'intervention

Le rapport de projet d'intervention (SVS-6502) se présente comme un travail écrit d'une envergure d'environ 40 pages. Il se veut généralement une analyse critique de la réalisation du projet d'intervention. Il devrait comprendre un résumé de 250 mots, une introduction qui présente le thème du projet, une recension des écrits menant à la détermination d'un projet d'intervention, la pertinence scientifique, sociale et disciplinaire du projet, le cadre conceptuel ou théorique utilisé et le modèle d'intervention retenu, la description de l'intervention réalisée et des outils d'évaluation, les résultats obtenus, la discussion des résultats, ainsi que les conclusions qui en sont tirées. Les retombées pour la pratique en travail social, compte tenu de la portée et des limites de du projet, ainsi que les pistes de recherche à poursuivre, complètent le rapport de projet d'intervention. Ce dernier est évalué par deux examinateurs : le conseiller et un autre professeur. Il n'y a pas d'exposé oral.

Rapport de fin d'études

Avec l'approbation de la direction de programme, l'étudiant titulaire d'un baccalauréat en service social ou en travail social qui détient une expérience d'au moins 7 ans dans le domaine du travail social pourra s'inscrire au cours SVS-6501 et produire un rapport de fin d'études. Ce rapport devra permettre à l'étudiant d'examiner en profondeur une question liée à l'exercice du travail social ou à un problème social sur lequel celui-ci intervention et de traiter rigoureusement d'un sujet pertinent à son champ d'études.

Un plan de rapport de fin d'études doit être produit et approuvé par le conseiller et par la direction du programme avant l'obtention de l'autorisation de s'inscrire au cours SVS-6501 pour procéder à la rédaction du rapport de fin d'études. Le plan est un document d'environ 5 pages qui comprend une page titre présentant le titre du rapport, une mise en contexte présentant la question qui sera examinée, la méthodologie retenue pour étudier cette question (ex. : recension d'écrits, analyse documentaire, expériences pratiques), le cadre conceptuel ou théorique choisi et l'utilisation qui en sera faite, ainsi que les références bibliographiques selon les normes en vigueur.

Le rapport de fin d'études se présente comme un travail écrit d'une envergure d'au maximum 40 pages et se veut généralement une analyse critique d'une question liée à la pratique du travail social. Il devrait comprendre une introduction, la formulation de la question étudiée, sa pertinence scientifique, sociale et disciplinaire, le cadre conceptuel ou théorique utilisé, la présentation des éléments de synthèse en vue de répondre à la question étudiée, ainsi que les conclusions qui en sont tirées.

L'évaluation du rapport de fin d'études est réalisée par le conseiller.  

Projet d'intervention

Le projet d'intervention est élaboré, en interaction avec le milieu de pratique visé, et est évalué dans le cadre du cours SVS-6033. Il décrit la méthodologie de l'intervention qui est planifiée, sur la base de la définition d'un problème, d'une analyse critique des écrits scientifiques, ainsi que d'un cadre théorique ou conceptuel et d'un modèle d'intervention pertinents au problème et à l'intervention planifiée.