28 janvier 2020

Heure: 10h30 à 12h
Lieu: Pavillon Charles-De Koninck, local 5172

Détails supplémentaires

Le 375e anniversaire de Montréal, à l’instar des célébrations du 400e de Québec, a été pensé pour stimuler le développement économique et le tourisme, ainsi que pour « créer des ponts » et « bâtir demain ». En dépit des appels à projets lancés par le comité organisateur, des consultations publiques réalisées en amont 
Université Laval CELAT, Pavillon Charles-de-Koninck, salle 5172 Informations : coordination@celat.ulaval.ca
et de la volonté de faire participer les citoyens aux activités mémorielles, les manières dont le(s) passé(s) ont été mis en scène ont suscité plusieurs critiques. À travers l’exploration d’activités mémorielles, cette présentation interroge les différentes modalités des commémorations contemporaines. Si les commémorations peuvent être pensées comme un moyen de consolider et de performer une force politique, un lien au territoire et aux communautés d’appartenance, elles sont aussi orientées par la venue de récentes « politiques de la participation ». En abordant les commémorations à travers différentes approches et analyses de cas, cette présentation invite à réfléchir aux façons de commémorer le(s) passé(s) et à leurs enjeux, en regard des logiques économiques, culturelles et politiques actuelles. 
Commentée par : Pascale Bédard, U. Laval et Jean-François Gauvin, U. Laval