11 mars 2020

Heure: 12h à 13h15
Lieu: Pavillon Charles-De Koninck, salle 2419

Détails supplémentaires

Une résistance tranquille?  
La minorité musulmane indienne face au nationalisme hindou

Le nationalisme hindou et ses répercussions sur la minorité musulmane en Inde ne sont pas des phénomènes nouveaux. Toutefois, ils semblent s’être intensifiés dans les dernières années. Plusieurs enjeux récents tels que les attaques perpétrées contre les musulmans au nom de la protection de la vache sacrée, le changement du statut constitutionnel du Cachemire et les amendements à la loi sur la citoyenneté facilitant l’accès à la citoyenneté pour les migrants non-musulmans laissent planer un doute quant à la capacité ou la volonté du gouvernement indien d’assurer le traitement équitable et la protection de la plus grande minorité religieuse du pays.

Par ailleurs, bien qu’ils forment une population extrêmement hétérogène, marquée par des différences de classe, de caste et d’appartenance à différents courants de l’Islam, de plus en plus d’évidences statistiques suggèrent qu’il existe, proportionnellement, un décalage socioéconomique entre les musulmans et autres groupes religieux dans le pays. Comment les musulmans réagissent-ils à cette situation? En s’appuyant sur une recherche ethnographique menée auprès de groupes de femmes et d’associations communautaires musulmanes, cette présentation suggère que c’est souvent hors des sphères politiques et des mouvements de revendications explicites que plusieurs citoyens « ordinaires » tentent de produire un changement social. 

Coût : entrée libre

Bienvenue à tous!