5 novembre 2020

Heure: 18h30
Lieu: WEB

Détails supplémentaires

Parcours migratoires et expériences urbaines des femmes xinguanas au Brésil

Lien pour se connecter    ou    https://us02web.zoom.us/j/84930952598?pwd=TjQzOFpBbzNQTzB0MWMrOXplbWR6Zz09

Événement Facebook 

Le Centre de solidarité internationale du SLSJ est heureux de vous présenter GRATUITEMENT l’événement phare de sa programmation entourant les JQSI : une causerie WEB animée par Sarah Bourdages-Duclot, doctorante en anthropologie et Kaiulu Yawalapiti Kamaiura, présidente et fondatrice de l’Association Yamurikumã des femmes xinguanas.

Cette conférence, qui se veut un espace de rencontre et de dialogue entre la science, les milieux communautaire et associatif, est présentée par deux co-chercheuses issues de ces différents milieux.

Au programme :
 Mot de bienvenu du CSI-SLSJ et présentation du thème et de la programmation régionale des JQSI
 Conférence de Sarah Bourdages-Duclot sur les parcours migratoires et expériences urbaines des       femmes xinguanas au Brésil, ainsi que quelques extraits vidéos du film Voz das guerreiras Yamurikuma (La voix des guerrières Yamurikuma)
 Discussion avec Kaiulu Yawalapiti, présidente et fondatrice de l’Association Yamurikuma des femmes xinguanas (la traduction sera assurée par Sarah).

==================================================================================
Au cours de cette conférence seront mis en évidence les parcours de migration en milieu urbain de femmes autochtones xinguanas, originaires du Territoire Indigène du Xingu, dans l’État du Mato Grosso au Brésil. S’agissant d’un phénomène de plus en plus comptabilisé et visibilisé (36,2% des autochtones du Brésil habitent en milieu urbain, une situation qui représente 51% au Canada), il importe de prendre en compte les multiples visages et vécus de l’autochtonie urbaine.         
Cette présentation a pour objectif d’aider à mieux comprendre dans quelles mesures ces expériences plurielles impactent le vécu des femmes autochtones, de leurs familles et de leurs communautés. Malgré les conditions, les enjeux et les réalités difficiles que vivent ces femmes à travers leurs expériences migratoires, plusieurs initiatives qu’elles élaborent sont orientées vers une autonomisation féminine, mais aussi fondamentalement communautaire.

==================================================================================