RDV Science politique

Les rendez-vous de science politique - Guerre, femmes et pouvoir

Date : Mardi 23 octobre 2018
Horaire : 11h45 à 13h
Lieu : DKN-3470

En collaboration avec le Centre Interdisciplinaire de Recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient

Guerre, femmes et pouvoir

Le Rwanda et la Bosnie ont connu des violences de masse au début des années 90. Moins de dix ans plus tard, les Rwandais ont élu un Parlement avec la plus grande proportion de femmes au monde. En Bosnie, des femmes ont lancé des milliers d'organisations communautaires qui sont devenues des espaces de participation politique informelle. La mobilisation politique des femmes dans les deux pays complique l'image populaire des femmes qui les cantonne au statut de victime et de butin de guerre. En examinant de près ces cas, le dernier livre de Berry, War, Women and Power : to Mobilization in Rwanda and Bosnia-Herzegovina (Cambridge University Press 2018), décrypte la relation complexe entre la guerre et la mobilisation politique des femmes. Cette étude, s'appuyant sur plus de 260 entretiens menés auprès de femmes des deux pays, montre comment la guerre peut reconfigurer les relations de pouvoir entre les sexes en accélérant les mutations démographiques, économiques et culturelles. Par la suite, néanmoins, bon nombre des gains réalisés par les femmes ont été différés. Ce livre offre une vision nouvelle des femmes et de la guerre et intègre des suggestions concrètes à l'intention des décideurs, des organisations de développement et des activistes défendant les droits des femmes.

Conférencière : Marie E. Berry est professeure adjointe à la Josef Korbel School of International Studies à la University of Denver. Ses recherches portent sur la violence, le genre, la politique et le développement. Son premier livre, War, Women and Power: From violence to mobilisation in Rwanda and Bosnia-Herzegovina (publié chez Cambridge University Press, 2018), est tiré de sa thèse de doctorat complétée en sociologie politique à UCLA.

Un léger lunch sera servi.

Bienvenue à toutes et à tous !