Midi de science politique

Midi de science politique

Date : Jeudi 2 février 2017
Horaire : 11h45 à 13h
Lieu : DKN-3470

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques, le Groupe de recherche en communication politique, et l'APEUL vous invitent à assister à la conférence de madame Katrin Wittig, doctorante en science politique à l’Université de Montréal.

La conférence s'intitule : La politique dans l'ombre des armes - L'héritage de la rébellion et de l'autoritarisme

Depuis la fin de la guerre froide, les décideurs politiques plaident en faveur de l'intégration des groupes rebelles dans les processus politiques comme condition indispensable pour mettre fin aux guerres civiles. De l'Irlande du Nord au Kosovo, en passant par le Salvador à la Colombie, et du Népal au Burundi, la transformation des groupes rebelles en partis politiques est devenue un outil récurrent de la résolution des conflits. Comment l'histoire de la lutte armée influence-t-elle la façon dont les partis politiques rebelles se lancent dans la politique après avoir renoncé officiellement à la rébellion? Quelles sont les caractéristiques des partis politiques issus des mouvements de résistance armée? Quels sont les risques et les avantages de promouvoir la transformation formelle des groupes rebelles en partis politiques? Ces questions sont au cœur de cette présentation qui se base sur une étude de cas de deux groupes rebelles transformés en partis politiques au Burundi.

Katrin Wittig est Katrin Wittig est doctorante en science politique à l'Université de Montréal. Elle est affiliée au Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI) de l'Udem et boursière de la Fondation Trudeau.

Un léger lunch sera servi.

Bienvenue à toutes et à tous !