Midi de science politique - Le rôle d'une sénatrice indépendante dans le Sénat contemporain

Midi de science politique - Le rôle d'une sénatrice indépendante dans le Sénat contemporain

Date : Mardi 10 octobre 2017
Horaire : 11h45 à 13h
Lieu : DKN-3244

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques et le Groupe de recherche en communication politique vous invitent à assister à la conférence de l'Honorable Raymonde Saint-Germain, sénatrice indépendante du Québec.

La conférence s'intitule : « Le rôle d’une sénatrice indépendante dans le Sénat contemporain »

Le Sénat du Canada traverse actuellement une importante période de changement qui vise à en faire une institution plus moderne et indépendante. Les sénateurs indépendants, au cœur de cette transformation, sont en voie de devenir le groupe le plus important en nombre à la Chambre haute, ce qui marquera le début de temps nouveaux sur la colline parlementaire.

La sénatrice Raymonde Saint-Germain est une administratrice publique chevronnée. Elle a assumé des fonctions multidisciplinaires d'envergure, dont celles de protectrice du citoyen du Québec, sous-ministre des Services gouvernementaux, sous-ministre des Relations avec les citoyens et de l'Immigration, sous-ministre adjointe des Relations internationales, Éditrice officielle du Québec. Elle a présidé ou a été membre de nombreux comités de gouvernance, conseils d'administration, comités de vérification dans le secteur public ainsi que dans les milieux communautaire et philanthropique. Elle a, notamment, été présidente de l'Association internationale des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie, vice-présidente de la Fondation et présidente du Comité de vérification de la Fondation communautaire du Grand Québec, collaboratrice à la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l'Université Laval, formatrice aux programmes de développement professionnel pour ombudsmans de la Osgoode Hall Law School de l'Université York et de l'Université de Sherbrooke, co-présidente de la Campagne Centraide, secteurs public et parapublic du Québec, membre du Conseil d'administration de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'Université du Québec à Montréal et membre du Conseil d'administration de l'Agence Québec Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse. Bachelière en journalisme et information de l'Université Laval, elle détient aussi un certificat pour ombudsman de la Osgoode Hall Law School de l'Université York et a étudié au Programme de maîtrise en gestion internationale de l'École nationale d'administration publique du Québec.

Un léger lunch sera servi.

Bienvenue à toutes et à tous !