22 novembre 2019

Heure: 13h30
Lieu: DKN-3470

Détails supplémentaires

Politique et préjugés: L'influence des stéréotypes liés à l'ethnicité, au genre et à l'âge sur le comportement politique


Résumé : Cette thèse s'intéresse à l'impact du genre, de l'âge et de l'ethnicité des chef·fes de partis au Canada sur la réception de leur candidature par les électeur·rices. La perception sociale est intrinsèquement relationnelle et met autant en scène l'identité du/de la candidat·e que de l'électeur·rice. Par conséquent, cette thèse s'attarde à la fois au profil sociodémographique des chef·fes de partis et des électeur·ices qui sont appelé·es à les évaluer. Ce faisant, elle contribue aux champs des études électorales et de la psychologie politique. Sa principale conclusion est le caractère conditionnel, mais bien réel, des comportements politiques pouvant être qualifiés d'affinitaires (liés a l'appui politique de candidat·es partageant des caractéristiques sociodémographiques avec des électeur·ices) au Canada et basés sur l'apparence des candidat·es politique. En d'autres mots, les électeurs sont bel et bien au courant des narratifs sociaux entourant la présence de personnes issues de groupes historiquement marginalisés dans l'arène politique, et ils emploient et questionnent les notions préconçues liées à certains groupes sociaux à différents degrés.

Membres du jury :

Marc André Bodet
Directeur de recherche
Professeur agrégé
Département de science politique
Université Laval

Émilie Biland-Curinier
Co-directrice de recherche
Professeure associée
Département de science politique
Université Laval

Sule Tomkinson
Professeure adjointe
Département de science politique
Université Laval

Yannick Dufresne
Professeur adjoint
Département de science politique
Université Laval

Elisabeth Gidengil
Examinatrice externe
Professeure
Université McGill

La soutenance sera présidée par Mathieu Ouimet, professeur titulaire au Département de science politique.