31 mai 2019

Heure: 13h30
Lieu: DKN-3470

Détails supplémentaires


Beyond Cold Monsters. A Cognitive-Affective Theory of International Leadership


Résumé : Le leadership est un processus d’influence sociale à travers lequel un acteur qui préconise une position sur un enjeu international entraîne d’autres acteurs à converger vers cette même position. Pourquoi personne est-elle motivée à devenir leader? Pourquoi est-ce que les autres acceptent de suivre ce leader, et non quelqu’un d’autre, ou encore choisissent de refuser la position du meneur? Pour expliquer ce processus, je développe dans ma thèse une approche à partir des théories en sociologie et en psychologie sociale, la théorie cognitive-affective du leadership international. Je vérifie cette théorie en étudiant la coopération entre les puissances transatlantiques : les États-Unis, l’Allemagne, la France, et le Royaume-Uni. J’étudie quatre configurations de leadership entre les décideurs transatlantiques lors de conflits intraétatiques internationalisés. J’argumente que l’intensité des croyances émotionnelles, la prototypicalité, l’activation de dispositions existantes (priming), la persuasion, et la résonance émotionnelle sont des mécanismes cruciaux pour comprendre le leadership international.

Membres du jury :

Jonathan Paquin
Directeur de recherche
Professeur titulaire
Département de science politique
Université Laval

Érick Duchesne
Professeur titulaire
Département de science politique
Université Laval

Jean-Frédéric Morin
Professeur agrégé
Département de science politique
Université Laval

Andrew Ross
Examinateur externe
Professeur
College of Arts and Science-Political science
University of Ohio

La soutenance sera sous la présidence de madame Sylvie Loriaux, professeure au département.